Domaine de Montmollin, Auvernier

 Visite au Domaine de Montmollin, Auvernier,

canton de Neuchâtel

(février 07) :

Voici une vue -partielle- de la production de ce domaine (et maison de négoce) important de la région neuchâteloise (quelques 50 ha de vignes sur un total proche de 600 ha pour le canton).

Le chasselas non filtré 06 : nez intense sur le pamplemousse et la poire très mûre, la bouche offre moins d’élégance en raison d’une acidité que je trouve un peu trop tranchée. La température de service trop basse et le contenant quasi ridicule (sorte de verre INAO à peine plus grand qu’un dé à coudre) contribuent aussi à donner un caractère déséquilibré à ce vin de soif, spécialité locale qui sauve la vente des vins de ce cépage dans la région -les chasselas traditionnels de la région sont en perte de vitesse constante. Le pinot noir a supplanté ce dernier en 2002. Il traîne toujours sa mauvaise image, celle d’un vin qui raye les vitres par son acidité…

Neuchâtel Rouge Pinot Noir 03. C’est une cuvée élevée en gros foudre de chêne. Robe rubis, le nez est fin et intense, sur des fruits rouges et noirs. La bouche est elle aussi très agréable, avec des tanins fins, gras et mûrs. Jolie longueur. Très bien ! On est loin de ces pinots noirs aigrelets, et aux notes vulgaires de groseille acide pour tout fruit perceptible.

Neuchâtel Pinot Noir 03 élevé en barriques. Le nez est marqué par l’élevage et le fruité est en retrait par rapport au vin précédent. La bouche, plus tannique, est moins séduisante aujourd’hui. Le boisé est toutefois bien intégré, sans caricature et devrait se fondre progressivement dans le temps. Bien à Très bien également.

Auvernier Pinot gris 04,Vendanges tardives, élevage en barriques.
C’est un vin issu d’une récolte tardive sur ceps (baies ramassées le 20 janvier 05). Après les attaques de botrytis, un froid vif s’était installé sur la région et avait contribué à dessécher les raisins. Très beau nez sur des notes de litchi, et de coing (plus discrètes). La bouche est grasse, très fine, moelleuse et de très belle longueur. Un vin de dessert réussi, de surcroît à partir d’une méthode naturelle (les autres vins de dessert de la région sont réalisés à partir d’un passerillage sur claies dans un galetas, ou à partir de la cryo-extraction.
L’exception qui confirme la règle soit, mais un joli pied de nez à mon courriel sur un forum il y a quelques années : « Neuch., quand on n’a pas le climat, on ne fait pas !». A lire un jour peut-être sur le blog…

Le Viognier 05 s’est avéré sans grand intérêt : nez sur la pèche certes, la bouche n’offrant pas grande ampleur. Un cépage dont la présence dans la région me paraît franchement discutable. À Neuchâtel comme ailleurs, les vignerons doivent fournir à leurs clients des vins de « spécialités ». La loi du marché.

 

Laurent

 

Domaine E. de Montmollin Fils
Grand Rue 3
CH-2012 Auvernier
Neuchâtel
Switzerland
Tel: +41 (0)32 737 10 00
Fax: +41 (0)32 737 10 01

info@montmollinwine.ch
http://www.montmollinwine.ch/ctct_f.htm 

Share This: