Dégustation Sélection Excelsus, juillet 07

Le hasard a voulu que je déguste une deuxième fois les vins de Jean-Claude Favre,
un mois après son passage à La Chaux-de-Fonds.
Cette fois, c’était pour accompagner des amis en vacances.
A l’ombre d’un figuier, sur la terrasse du vigneron.

Fendant Excelsus, 2006 :
Un peu plus démonstratif qu’il y a un mois, frais, fin, minéral, équilibré. Bien+.

Johannisberg Excelsus 06 :
Un pur régal. Le vin, moins froid qu’il y a un mois, se révèle superbe : typicité, corps, équilibre, finesse, longueur. Un vin harmonieux et complexe, promis à un bel avenir. Coup de cœur général pour ce vin (nous sommes six).
Pinot blanc Excelsus 06 :
Un vin unanimement apprécié pour ses qualités, mais dont le style riche et gras séduit un peu moins la tablée. Il passe dans l’ordre de service juste après un vin superbe de naturel.

Petite Arvine Excelsus 06 :
Une PA parfaitement sèche (comme tous les ans, ce qui est très rare en Valais). C’est la combinaison réussie d’un corps viril et tendre à la fois. Typicité au nez et en bouche, avec des arômes de glycine et d’agrume, salinité en finale. Un vin complet, fin, avec une belle trame acide pour équilibrer la matière, et long en bouche.
Il fait aussi l’unanimité, et éblouit ceux qui ne connaissaient pas le cépage. Bravo.

La PA du millésime 2006 a déjà un très beau trio de réussites cette année : Gérald Besse, Romain Papilloud et Jean-Claude Favre.
En attendant de déguster chez Simon Maye, Robert Taramarcaz, et quelques autres encore, …

Assemblage Excelsus blanc 1955 (pinot blanc, pinot gris et viognier) mill. 2005 :
Un assemblage qui séduit par son doux fruité (abricot dominant), la qualité de sa maturité, de son toucher de bouche. Seul le boisé encore un peu envahissant au nez (note de vanille) déplait légèrement.

Pinot noir Excelsus 06 :
Elevage en cuve. Robe rubis d’intensité moyenne (pas d’école bourguignonne moderne à Chamoson), brillante. Nez séducteur sur un arôme de noyau de cerise surtout, la bouche est dense, charpentée, puissante. Les tannins sont serrés, fins, sans âpreté. Un vin bien sûr très jeune, qu’il va falloir attendre. Un bel avenir devrait s’offrir à lui. Très bien.

Cornalin Excelsus 06 :
Robe sombre, violine. Un vin gras, au fruité bien plus expressif que le mois précédent. C’est un vin puissant mais équilibré, frais et harmonieux. Une bouche charnue, dense, complète et équilibrée. Belle longueur. Très bien. A nouveau, coup de cœur pour ceux qui ne connaissaient pas le cépage.

 


Les vins ne sont ni modernes ni rustiques, mais plutôt traditionnels. Pourtant, chaque année apporte son lot d’expérimentation dans les chais.
La cave Sélection Excelsus est indéniablement d’un très bon niveau général, et je ne comprends pas pourquoi la presse romande ignore la qualité de ses vins (surtout les blancs) pour mettre en avant des domaines bien plus hétérogènes. Un problème de caractère, de tempérament ?

 

Laurent

 

Jean-Claude Favre
Sélection Excelsus
route de la Pahud 9
1955 Chamoson
Tél. : 027 306 14 00
Fax : 027 306 39 11

E-mail : excelsus@teltron.ch

http://www.selectionexcelsus.ch/

Share This: