Visite chez Giani Boner à Malans, le « Pape » du cépage Completer

Après plusieurs tentatives infructueuses de prise de contact par courriel et téléphonique depuis chez nous,  nous rencontrerons finalement Giani Boner chez lui à la Completer Kellerei à Malans, dans les Grisons, où il nous a reçu avec beaucoup de chaleur et de plaisir.
Bien qu’il soit finalement très peu connu du plus grand nombre, Giani Boner est l’un de ces rares vignerons dont le nom fait corps avec son cépage fétiche : le rare Completer grison ! 20141209_191625

La Completer Kellerei ressemble à un ancien relais postal, semi enterré, aux murs épais et aux fenêtres rares. Son ancienneté ne fait aucun doute. Le bâtiment doit être l’un des plus vieux de la commune de Malans. La construction tranche avec la modernité des caves Gantenbein (Fläsch) ou Scadenagut (Malans).

Une cave simple et bien tenue. Les cuves sont de plein pied, au rez, et la magnifique cave à barriques se trouve au sous-sol. On y parvient après avoir descendu un escalier abrupt de près de trente marches, à la fois courtes et basses. Une cave qui ferait croire à un vigneron bourguignon qu’il se trouve dans sa région !

De toute évidence, Giani Boner aime les grands contenants pour ses vins, car l’on en voit un bon nombre un peu partout. Certains semblent déjà vendus et attendre leur acheteur.20141209_185309

Dans le carnotzet, point de chaises, mais une magnifique table de pierre en granit, autour de laquelle nous nous installons pour discuter avec le vigneron, qui s’avère être un peu plus chaleureux à chaque minute qui passe. Il a bien compris notre démarche et notre curiosité pour son vin de Completer tout particulièrement. Un cépage et un vin pour lequel il s’est vu offrir du surnom de « Pape  » par des journalistes spécialisés.

Du Completer, Giani Boner en parle comme un éleveur de chevaux parlerait du débourrage d’un pur sang, c’est-à-dire en évoquant la difficulté de la tâche. Il en parle avec beaucoup de  respect et d’humilité. Notre vigneron ne pourrait envisager de vendre son vin avant de l’avoir dompté et révélé à la fois sa force et sa finesse.20141209_190057

Nous n’aurons dégusté qu’un seul vin de Completer en sa compagnie, le millésime 1997. Sur la contre-étiquette de ce vin quelques dates et informations nous informent du cheminement de cette cuvée jusqu’à aujourd’hui.20141209_190223Je fais aussi une sacrée découverte, les ceps sont centenaires et sont non greffés !
La vendange s’est déroulée en novembre 1997. Après un élevage en fûts de chêne jusqu’en octobre 2002, suivi d’un affinage de la matière dans un cuve en métal jusqu’en 2010. La production n’est que de 1900 bouteilles ! A septante francs la bouteille, le vin à son prix élevé certes, mais qui paraît on ne peut plus justifié.

Quel tour de force et quelle volonté pour parvenir à ce résultat : un vin d’une robe magnifique, et que ce soit au nez ou en bouche, de l’intensité, de la puissance, de la race. Un Très Grand Vin, à la fois rare, presque miraculeux !

  • logo swiss wine mai 2015