Pour ses Lauriers de Platine, Terravin réinvente la dégustation : sérieuse et ludique à la fois

J’ai été convié hier à participer à la dégustation des Lauriers de Platine Terravin 2014.

Cette dégustation proposait seize crus de chasselas, vaudois bien évidemment, ayant déjà tous obtenus de bonnes voire même d’excellentes notes, et un Laurier d’Or au passage, lors des sessions qui se sont déroulées durant l’année.20141120_085111Il nous est proposé de travailler sérieusement et dans d’excellentes conditions. Mais l’exercice s’avère ludique aussi, car les vins ne sont jamais notés. On évalue sérieusement, mais seul le goût de chacun prime. Impossible d’être plus libéral, n’est-ce pas Mr Herminjard ?

20141120_084304

Philippe Herminjard dirigeait la dégustation.

Pour débuter, c’est une sorte de huitièmes de finale. Quatre séries de quatre vins, dégustés à l’aveugle comme il se doit, éliminent la moitié des concurrents, où plutôt n’en conservent que la moitié.
Un nouveau round de deux séries de quatre vins avec les « rescapés » du tour précédent permet de conserver quatre vins que nous nommerons les demi-finalistes qui vont s’affronter lors du dernier round à quatre vins.
Puis la finale a opposé les deux vins ayant obtenus le plus de suffrages lors de la demi-finale.

20141120_104154

Voterez-vous 1 (qui symbolise la préférence du dégustateur) pour le verre A, ou pour le verre B ?

L’on découvre les noms des finalistes et du vainqueur du trophée des Lauriers de Platine Terravin lors de l’apéro. Si cet exemple là ne suffit pas à vous  mettre dans la tête que le vin vaudois est convivial, c’est à désespérer de tout.

Vous l’aurez bien compris, dans tous les cas, c’est un vin très réussi qui l’a emporté, mais sur la foi très consensuelle d’un jury de trente personnes passionnées et totalement acquises à une seule et même cause :

LA GRANDEUR DU CÉPAGE CHASSELAS !

Puisque nous avons bien travaillé durant la matinée, il nous a été offert le dîner. Et à Crissier, chez Benoît Violier s’il vous plait ! (Merci !). C’est dans les murs de cette vénérable maison que nous avons appris les résultats, que je vous invite à découvrir dans leur entier sur le site même du label Terravin.

vainqueurs Lauriers Platine 2014

Les représentants du vin de la Commune d’Yvorne, remportent les Lauriers de Platine Terravin 2014 avec leur cuvée Le Tréchêne. A gauche, Mr Philippe Leuba, Conseiller d’Etat vaudois, au centre, Madame Violier, et à droite, le chef Benoît Violier posent avec eux pour la photo souvenir.

Je vous communique toutefois les noms des caves et des cuvées ayant remporté les quatre premières places :

1 er. Commune d’Yvorne, Chablais AOC, Yvorne, Trechêne, cuve 16

2 e: Union Vinicole de Cully, Lavaux AOC, Epesses Grand cru, Son Excellence, cuve 33

3 e : Jean-Luc Blondel, Calamin AOC Grand cru, L’Arpège, cuve Gimar

4e : Les Vignerons de Corseaux en Lavaux, Lavaux AOC, Chardonne, Clos de Châtonneyre, cuve 77

En « épluchant » un peu les résultats à mon domicile, j’ai remarqué que j’ai été constant avec un style de vin.
J’ai ainsi placé à quatre reprises l’Epesses GC de l’Union Viticole de Cully à la première  place de chaque série où il est apparu.

enseigne Benoît Violier

vainqueurs en cuisine

Les vainqueurs du Laurier de Platine 2014 Terravin avec Benoît Violier et Madame Markl, de la société horlogère JeanRichard, partenaire des Lauriers de Platine Terravin.

Lors du dîner, nous avons dégusté cinq vins sélectionnés par Philippe Corthay pour accompagner les plats :

« Chant des Resses » 2013, Yvorne AOC des Artisans Vignerons d’Yvorne,
« Arnex », Chardonnay 2013  des Côtes de l’Orbe de B. Gauthey,
Merlot 2011 de St-Saphorin de Pierre Monachon,
« La Gueniettaz » 2011, Dézaleyy AOC, Christophe Chappuis,
« Précieuse », cépage Solaris 2012, Chablais AOC, famille Dupertuis.

Chop de chamois des Alpes rôti Grand Siècle

Et aussi le plaisir de rencontrer nombre d’amis vignerons principalement, mais aussi sommeliers, journalistes, …
Une bien belle journée et vive le Chasselas !

 

  • swiss-wine