Dégustation au Domaine des Trois Terres (juillet 2022)

Avec Laurent Bally, nous avons débuté notre matinée dans les chais, où nous avons dégustés des vins à la cuve et à la barrique :

Altesse 2021 : élevage dans un demi-muids (sans 2eme fermentation). Vin superbe de tension, d’équilibre et de fruit. L’autre partie de cette cuvée est élevée dans deux barriques de 228 litres. La grande différence tient au fait que la 2e fermentation a été faite). Voila un vin délicat, tendu, harmonieux et de très belle tenue.
C’est très très prometteur !

Servagnin 2021 : fruité croquant et une matière offrant belle tension mais avec de la maturité. Voila un vin fruité et séducteur. Une partie est élevée en barrique neuve : elle offre plus de rondeur, ce qui s’avère équilibrant en bouche et sans atténuer le fruité croquant.

Les vins rouges du millésimes 2021 dégustés sont typés par leur millésime.
Si les maturités sont là, ils se montrent plus vifs que les derniers millésimes (2018, 2019 et 2020). Ils sont fruités et gourmands et tous typés. Chacun évoluant à son rythme. Ainsi, l’assemblage Garanoir possède un peu de carbonique alors que le gamay n’en a plus). Nous avons ainsi dégusté le cépage Mara (utilisé dans des assemblages), le gamay barrique, et les deux cépages assemblés.

Place aux vins en bouteille désormais. Je commence par mes 4 coups de coeur :

Cuvée Pourpre 2018 :
Assemblage de 15% mara, 15% gamay, 30% cab franc et 40% gamaret. Pas de collage, pour ce vin pour lequel un minimum d’intervention a été réalisée durant l’élevage.
Belle robe d’un rouge rubis profond. Le nez se présente sur des notes épicées et de fruits noirs. La
bouche est délicate et structurée. On ressent dès l’attaque en bouche une très belle qualité de tanins et beaucoup de finesse. En bouche, le fruité apparait épicé et boisé (note de bois de santal, et menthol). Il y a aussi une notion minérale avec une note de goudron. Superbe fraicheur finale. C’est un très bel assemblage qui offre un rapport qualité-prix et plaisir remarquable.
Prix : 25 CHF
Ma note : 95 Coup de Coeur

Altesse 2018 :
Robe jaune or clair et limpide. Premier nez sur des notes de pêche de vignes et de fleurs des champs. La bouche est très franche, et très fraîche (ce qui n’était pas si évident au regard du millésime 2018 qui aura été chaud). Cette Altesse offre donc de la puissance (profondeur), et un toucher de bouche délicat. Elle est quelque peu tannique aussi. Très belle longueur finale sur des notes d’amande et de citron. Voici une cuvée de gastronomie de quatre ans, vendue à un prix très attractif. Ce vin a évolué très positivement et devrait continuer ainsi durant cinq à dix ans.
Prix : 24 CHF
Ma note :  94 Coup de Cœur

Chasselas 2021 : mise du 21 mars.
Robe jaune verte d’intensité moyenne
Très joli nez, intense, engageant et complexe, sur des notes citronnées, d’amande douce et d’herbes aromatiques. La bouche est souple et très bien dessinée, avec toute la fraîcheur attendue et souhaitée. Une très légère amertume finale est présente, mais elle apporte un supplément de complexité, sans altérer la gourmandise de la matière. Très bel équilibre et longueur finale, où l’on retrouve une note citronnée. C’est un vin rapicolant, festif. Quel beau chasselas que voila !
Prix : 11.00 CHF
Ma note : 93 Coup de Coeur

Sauvignon blanc 2021 :
Robe d’un jaune vert très clair. Nez typé sur des notes de buis, de citron et de lierre. Il est intense et semble pourtant avoir besoin d’un peu d’air (j’y décèle une discrète réduction). La bouche est digeste et fraîche, tendue et saline. La finale est fruitée sur une note de groseille à maquereau. C’est un vin typé et très fin. Selon moi, l’accord idéal de ce vin tendu et discrètement iodé et salin, est un plat d’huîtres ou de fruits de mer.
Prix : 19 CHF
Ma note :  93 Coup de Cœur

Servagnin 2018 :
Robe d’un beau rubis d’intensité moyenne. Nez sur des notes de végétal mûr (ronce, queue de cerise). Nez intense sur des notes de fruits noirs (griotte, mûre). Le boisé est un marquant en bouche actuellement (ce vin a besoin d’un carafage), mais la matière possède une très belle qualité de tanins, qui sont très soyeux. Il faut donner du temps à ce vin qui a tous les éléments pour bien vieillir, à commence par son fruité mûr (mais pas confituré ou sur muri), une qualité de tanins, de la concentration et de la fraîcheur.  Très belle longueur finale pour ce vin très prometteur.
Prix : 24 CHF
Ma note : 94

Compte tenu de la maturité du millésime, Laurent Bally a opté pour une vendange en grappes entières qui apporte davantage de structure à la matière.

Cabernet-franc 2018 :
2 ans de barrique.
Robe d’un rouge rubis d’intensité moyenne.
Au nez, on sent des arômes de tabac blond, de cacao, de mûre et de myrtille, ainsi qu’une discrète note mentholée. En bouche on a une très belle attaque vive mais pas mordante. C’est un ensemble riche et délicat, offrant des tanins, très fins, croquants et juteux. Le vin est frais, gras et sans lourdeur. Il est encore jeune et apparaît encore un peu brut. Il doit donc encore gagner en finesse. Longue finale poivrée pour ce vin qui possède un très beau potentiel.
Prix : 49 CHF
Ma note : 93-94

Brut Millésimé :
Robe d’un jaune or d’intensité moyenne, avec des reflets verts. Nez sur des notes fruitées de pêche des vignes, d’ananas, d’amande douce et de citron vert. La bouche présente de la tension et donc une très jolie fraîcheur, mais elle se montre néanmoins très équilibrée. La finale est longue. Tension élevée, 1 gr de liqueur d’expédition. C’est un vin qui présente une certaine similitude avec le sauvignon dégusté un peu plus tôt : sa droiture en particulier.  On peut parfaitement envisager ce mousseux avec des fruits de mer. La liqueur d’expédition est de 1gr seulement, mais cela suffit à équilibrer ce vin. Très jolie longueur finale et surtout, il faut apprécier aussi le caractère de ce vin au-delà de sa seule réussite.
 Prix : 29 CHF
Ma note : 93

Rosé de gamay 2021 :
Rosé de presse.
Robe d’un rosé clair et limpide. Nez encore discret, un peu amylique et sur des notes de petits fruits rouges (fraise et framboise). La bouche offre un toucher très fin et délicat, de la suavité et de la fraîcheur, sans sucre racoleur et un très bel équilibre. J’aime beaucoup la fraîcheur de la matière qui semble prendre le dessus en milieu de bouche et qui s’accentue durant la longue finale. C’est une très belle réussite à prix tout doux.
Prix : 11.00 CHF
Ma note : 92-93

Méganoir 2018 :
Robe d’un beau rouge profond avec des reflets clairs. Nez un peu discret, mais le fruité est là et est élégant, sur des notes de cerise croquante, de mûre, de menthe et d’épices. On retrouve les épices et la mûre en bouche. Cette dernière est structurée, puissante, riche, avec de très beaux tanins. C’est un vin que l’on peut marier avec une viande en marinade, où même une viande confite (joues de porc, voire des cuisses canard). On ressent un peu trop l’alcool en milieu de bouche, alors que la finale est étonnamment fraîche.
Prix : 22 CHF
Ma note : 92

Chardonnay 2021 :
Vin issu de la meilleure parcelle de chardonnay du domaine. Pas d’élevage en fûts, mais seulement en cuve inox. Une autre partie du chardonnay a été dévolue à la création d’un vin mousseux.
Le nez est encore discret, sur des notes de fleurs blanches et de fruits blancs. La bouche est franche et délicate, offrant un bel équilibre entre richesse et tension. Voila un vin qui possède à la fois de la structure une un caractère minéral. Belle longueur finale pour ce vin qui méritera une année de garde pour se livrer pleinement et gagner en finesse.
Prix : 16 CHF
Ma note : 92

Le niveau qualitatif des vins est vraiment impressionnant !  Les cuvées Pourpre et l’Altesse, en tête.
Mais l’ensemble des vins est parfaitement réussi. J’en veux pour preuve des cuvées comme le chasselas et le rosé de gamay, vendus à 11 francs seulement. L’un des tops de la cave en 2021 est le Sauvignon blanc.

Coordonnées de contact et de commande :

Domaine Les Trois Terres

Domaine de Valmont
Avenue de Marcelin, 72

1110 Morges- CH

salle de dégustation ouverte chaque  jeudi
entre 16h00 et 19h00, où sur rendez-vous

Tél : 00 41 21 802 40 2