• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

A Bursins, chez les Beetschen, vignes, cave et bar lounge en mode bio !

Un bar lounge, c’est moderne, avec un décor contemporain. Celui de la cave Beetschen ne déroge pas à la règle. L’ambiance est conviviale et on sent l’équipe impliquée et motivée. C’est un lieu qui sort de l’habituel carnotzet vaudois, mais bien placé au sein d’une démarche commerciale et oenotouristique : oenothèque, soirées à thème, chambres d’hôtes, restauration et dégustation et vente des crus de la maison bien évidemment, … Il suffit de consulter le site internet pour s’en convaincre.tjAMT3idqdoeaZHZo7QZG30PeCd3PJXPRyeGK-S1__U,nzriBvR5xJoAKoxqDg1IGBO-AyVgD1y5umSg9RzXNhw

C’est à l’invitation de Louis Christinet, que je me suis récemment rendu à Bursins. Je connaissais surtout les publications sur FB, agréablement fofolles parfois de l’équipe du lounge, mais pas les vins. C’est désormais chose faite. Présentation.

Le domaine vinifie les vins de ses seules vignes. Celles-ci comptent douze hectares, toutes situées sur La Côte, sur trois appellations : Les coteaux de Coinsins, de Vinzel et de Vincy. A cela s’ajoute aussi 30 ha de cultures. Chose peu courante en Vaud, et encore moins dans cette région de La Côte, 66 % de la production donne des vins rouges, et donc 34 % des vins blancs. Le chasselas reste le cépage le plus planté (25 %), mais juste devant le gamay (20 %) puis le pinot noir (17%), le merlot (09%), ….
Au total, vingt trois crus sont vinifiés, à partir de quinze cépages.

Depuis l’an passé, le domaine Beetschen est certifié Bio-Suisse, après trois ans de conversion. A la cave, il y a Vincent Beetschen, oenologue formé à Changins. Ce qui ne l’empêche aucunement de tester de choses nouvelles, tel ce chasselas sans soufre, vinifié dans une barrique, et vendu exclusivement au verre dans le bar lounge.IMG-20160421-WA0000Ce chasselas nature et bio 2015 est friand, riche mais doté d’une belle tension. J’ai aussi bien aimé le chasselas tradition 2015, très fin, un peu rond, mais élégant, frais et digeste et long. Ce sont les seules cuvées du millésime 2015 qui étaient mises en bouteille au dix avril.

Chardonnay Clos du Chatelard 2015 (tiré de la cuve) : joli nez intense sur le fruit, avec une note de noisette blanche, beaucoup de fraîcheur et même de nervosité en bouche (pas de malo), un vin typé, fin, salivant et long.

Gamme Tradition, Coteau de Vinzel, mi-coteau, 2014 : Joli nez avec des notes d’agrumes dont l’écorce de mandarine. Belle finesse en bouche, où apparait un caractère minéral très fin, belle longueur.

Gamme Cachoteries, Viognier, 2014 : Jolie note de fleur d’abricot qui signe la typicité de ce vin que j’ai d’autant plus apprécié qu’il est parfaitement sec, droit et donc tendu.  Un cru tout en finesse et de belle longueur.

Gamme Cachoteries, ass. de Chardonnay et de Merlot blanc 2014 : le merlot a été pressé à la récolte, et a donné un jus qui est resté blanc puisqu’il n’a pas été en contact avec la peau et les éléments colorants (anthocyanes). Elevage en barrique (un peu perceptible par une note toastée). Un vin qui a une belle acidité qui lui apporte une jolie gnac et qui compense la très légère douceur. Belle longueur. Un vin qui devrait faire un joli mariage avec des gambas délicatement poivrées.Sp41TXoE7Uhl5QwnrnYoMdfrUv6TFLzXhZDIVtRB8-k,9EVqWRgwPh-JicrSoPE5ZAGgILJBLXO6c7xVjt7qNCw-1
Chardonnay 2012 « St-Martin » : on s’en doutera, ce chardonnay est un vin légèrement doux, dont les baies ont été ramassées début novembre. Elevé sur ses lies et en barrique durant six mois. Le premier nez est un peu toasté. En bouche aussi on perçoit également le boisé, mais il est intégré. Les sucres résiduels sont bien fondus. L’ensemble est fin et harmonieux, équilibré, typé.  Original.

Roi Soleil 2012 : c’est un pinot noir élevé en cuve.  Le fruité est croquant à défaut d’être très intense, la bouche est gourmande et pleine de fraîcheur. Belle longueur en bouche.

Cavalier Noir 2012 : assemblage de gamaret, garanoir (plus ou moins à parts égales) et de diolinoir (50%) avec un soupçon de pinot noir. Au nez on sent les fruits noirs mûrs. La bouche elle aussi laisse entendre que la maturité des baies était belle. Elle est un peu ronde, mais sous sa concentration il y a de la fraîcheur. Les tanins sont mûrs et polis. Bel équilibre. Très apprécié. A tester avec un steak T-Bone !

Fou du Roi 2012 : c’est un gamay ! La robe sombre est magnifique. Note de fumée au nez, puis de cacao, de fruits rouges. La bouche est gourmande, fine, équilibrée. longue. Petits rendements (400 gr au mètre carré). Joli potentiel. Mon coup de coeur.

Cuvée Prestige 2012 : un autre assemblage, de cabernets (sauv. et franc), de merlot. Elevé durant 24 mois en barrique. Un autre vin élégant. Le nez n’est pas très intense, mais il est pur. La bouche m’a plu par son équilibre, sa fraîcheur et sa finesse. Cet assemblage est un vin élégant aujourd’hui légèrement rond en bouche (l’apport de la barrique sans doute). Il n’en sera que plus élégant avec encore deux ou trois années de vieillissement.

Gamme Cachoteries, Merlot barrique 2012 : A nouveau un élevage de 24 mois en barrique. Le caractère du merlot est bien présent tant au nez (une note chocolatée) qu’en bouche. Cette dernière est fraîche, équilibrée, longue et d’une très jolie densité. Le boisé est bien dosé. Jolie longueur.

Gamme Cachoteries, Gamay Redoux 2012 : un vin réalisé avec des baies ramassées dans des cagettes, puis suspendues dans un local ventilé pour se dessécher. Elevage en fût durant une année. Nez de fruit rouge (la fraise écrasée) de chocolat. Bel équilibre en bouche entre la sucrosité et l’acidité du cépage. Jolie longueur.

Oenothèque Bar Lounge & Cave Beetschen
Route de l’Etraz 6
1183 Bursins
Site Internet : www.cavebeetschen.ch

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à A Bursins, chez les Beetschen, vignes, cave et bar lounge en mode bio !

  1. Ping :Belle visite estivale à la Cave Beetschen à Bursins. – Vins Confédérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *