Vous reprendrez bien un peu de chasselas, non ? D’ailleurs, il est toujours de saison !

Pour commencer, le Fendant  Amandoleyre GC de Vétroz de la cave du Vieux Moulin de Romain Papilloud : la robe est d’un beau jaune vert, très jeune dans son apparence donc. Le nez est frais, dominé par des notes florales, de tilleul en particulier.
La bouche semble n’avoir peu évoluée elle aussi. La matière est bien présente, le gras est discret, l’acidité n’est pas mordante. Au final, l’équilibre en bouche est bon, la longueur l’est elle aussi. Une note de miel de sapin s’est greffée dessus discrètement d’ailleurs.   amandoleyre vendange 2008amandoleyre 2008

Je continue avec le Clos Blanc du Clos du Chatelard 2013 (Villeneuve) de la maison Hammel,J’a est un vin de chasselas qui se présente dans un style moderne. Son inclinaison vers le terroir est modeste aujourd’hui (pas de note minérale à se glisser sous les papilles actuellement) malgré ses origines (sol de terrasses et terroir graveleux fait de moraines, ceint d’un mur délimitant ce clos monopole de 08 ha). Mais qu’à cela ne tienne, il est diablement expressif tant au nez qu’en bouche avec ses notes de florales évoquant un peu la rose,  et fruitées aussi, évoquant la pèche des vignes.  La bouche est d’une grande fraîcheur et d’une tout aussi jolie finesse. Ce vin est élégant, sapide, long en bouche. La finale est très légèrement douce, mais il doit s’agir plutôt de glycérol que d’un léger sucre résiduel.le clos blanc hammel

Enfin dès cette semaine, et le mercredi 21 janvier pour être précis, le non filtré de Neuchâtel millésime 2014 , le premier vin suisse de l’année, sera à découvrir.
Les deux dégustations publiques rassemblant une vingtaine de producteurs sont toujours agendées dans les deux plus grandes villes du canton de Neuchâtel :

Mercredi 21 janvier dansle Péristyle de l’Hôtel de Ville de Neuchâtel, de 16h30 à 20h30, et le lendemain, à La Chaux-de-Fonds (salle Ton sur Ton rue du Progrès 48), soit jeudi 22 janvier, aux mêmes heures que la veille.

Entrée 10 CHF avec verre de dégustation

On se laisse troubler sans la moindre hésitation !Non filtré illustrationEt après, je continuerai bientôt avec les six chasselas de la collection Chandra Kurt de la maison Bolle.  Le chasselas, un cépage qui ne connait pas l’ennui !

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *