• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

La Confrérie du Guillon a 60 ans et a célébré l’architecte Norman Foster

La Confrérie du Guillon a célébré en 2014 son 60e anniversaire dans une santé éclatante: elle est même présentée par le magazine Bilan d’avril 2015 comme l’une des plus influentes de Suisse, au service d’une seule mission: l’illustration et la promotion du vin vaudois.

Convaincue que la prospérité de nos appellations, du Vully à La Côte et de Bonvillars au Chablais, en passant par Les Côtes de l’Orbe et Lavaux, est indissociable d’une économie vitivinicole vaudoise saine et florissante, elle rassemble au sein de ses Conseils les artisans de la vigne et du vin et des personnalités venues d’autres horizons, qui proclament dès l’origine leur attachement aux vignobles et aux crus du Pays de Vaud et leur volonté de s’en faire les ambassadeurs. Le cap n’a pas varié. Comptant aujourd’hui plus de quatre mille membres de tous milieux et horizons, la Confrérie du Guillon consacre son élan, son énergie et sa passion à la célébration d’une terre et d’une âme. Emmenée par un Gouverneur et une quarantaine de Conseillers, elle organise quatorze ressats annuels dans le cadre fastueux du Château de Chillon, au bord du Léman.

Ces célébrations de la bonne chère et de l’esprit débutent avec l’intronisation solennelle des nouveaux Compagnons et se poursuit par un repas gastronomique au cours duquel crus et mets sont présentés par des Chantres des Vins et des Clavendiers débordant de verve, d’humour et de fantaisie.
Aux fins de communiquer l’amour du vin vaudois par-delà monts et vaux, la Confrérie du Guillon a fondé au fil des ans des sections dénommées Cotterds à Fribourg et au Jura, ainsi qu’en Suisse alémanique à Berne, Bâle, Lucerne, Zurich, Saint-Gall, en Argovie et au Tessin. Ils regroupent les Compagnons domiciliés dans la même région et déploient une activité propre et autonome sous la conduite d’un Préfet, qui a rang de membre des Conseils de la Confrérie du Guillon.
Dernier à être fondé et seule ambassade en terre étrangère, le Cotterd de Savoie a été inauguré en 2012.

Le Compagnon est le Citoyen-Roi. Tout est mis en œuvre pour l’enchanter et l’émerveiller. Son titre lui ouvre les portes des caves des confrères vignerons, encaveurs ou négociants. La Confrérie peut se targuer de compter parmi ses Compagnons d’honneur quelques illustres Vaudois comme le général Guisan, Jean Villard-Gilles, René Morax ou d’anciens Conseillers fédéraux, dont Paul Chaudet, ainsi que Kurt Furgler, Jean-Pascal Delamuraz, Pierre Aubert, Adolf Ogi, René Felber et Pascal Couchepin.

Signalons enfin que la Confrérie édite la revue Le Guillon, une publication semestrielle de haut niveau consacrée à la vigne et au vin vaudois ainsi qu’à une chronique de ses activités.01

Le Guillon d’Or – Clos, Domaines & Châteaux

La Confrérie du Guillon s’est toujours sentie proche des artistes et créateurs, qui par la plume, la matière ou l’image ont su exalter l’intime harmonie qui émane de notre pays. Elle a donc eu à cœur, depuis sa fondation, de récompenser leur talent par l’attribution de distinctions, tels le Prix des Murailles dans les années 1970 et 1980, ou plus récemment le Prix du Château de Châtagneréaz, après le tournant du siècle, destiné à honorer l’auteur d’une publication ou d’une réalisation consacrée à la vigne et au vin.

Profondément enracinée dans le pays vaudois, la Confrérie n’oublie pas que ce canton doit son succès, son rayonnement et sa prospérité au savoir-faire, à l’ingéniosité et à l’engagement quotidien de ses citoyens et singulièrement à l’action de quelques visionnaires, personnalités hors du commun qui ont mis à son service leur talent ou leurs compétences exceptionnelles.

C’est dans le but d’honorer chaque année l’une de ces figures de premier plan et de lui exprimer sa reconnaissance que la Confrérie a créé le Guillon d’Or – Clos, Domaines & Châteaux, dont la cinquième édition récompense ce 1er octobre 2015 un des architectes les plus emblématiques de notre temps et qui a choisi de s’établir sur La Côte vaudoise, Lord Norman Foster.05
Le prix a été décerné par un jury composé de Jean-Claude Vaucher, gouverneur, Jean-Jacques Gauer, hôtelier, Philippe Gex, gouverneur d’honneur, Pierre Keller, directeur honoraire de l’ECAL et président de l’OVV, Chandra Kurt, critique et auteure dans le domaine du vin, Peter Rothenbühler, journaliste et Claude-Alain Mayor, secrétaire général du Mondial du Chasselas.

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *