• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Chez Provins, une page se tourne avec la retraite de Madeleine Gay

Une page qui se tourne ? Oui, mais une grande, façon poster géant, comme celui de Madeleine Gay sur le mur de la cave à Sion.

Madeleine Gay, c’est une carrière entière au service de la viticulture valaisanne au sein de la Coopérative Provins, la plus grande cave du pays, et en faveur de la reconnaissance puis la valorisation des cépages autochtones du Valais !

jeanactis madeleinegay

Jean Actis et Madeleine Gay. Des souvenirs encore très vivaces pour chacun d’eux.

DSC_0042

Avec Damien Carruzzo, le seul caviste qui aura réalisé deux années d’apprentissage auprès de l’oenologue. Une durée qui n’est pas un exploit, mais parce que talent et sensibilité étaient au diapason. Damien, c’est un peu son « fils spirituel ».

Depuis des débuts …pas vraiment faciles dans un monde un « tantinet » macho. 
Madeleine Gay est une femme énergique et volontaire, qui savait dès son embauche ce qu’elle voulait. Mais c’est aussi une  personne qui a su également être d’une grande humilité et a toujours fait montre d’un très grand respect envers autrui.

Damien Carruzzo et Samuel Panchard, l'oenologue en charge des nouveaux produits ainsi que du suivi et du conseil viticole.

Damien Carruzzo et Samuel Panchard, l’oenologue en charge des nouveaux produits chez Provins, ainsi que du suivi et du conseil viticole auprès des sociétaires.

Les personnes qui lui ont rendu hommage mardi dernier, ont tenu à faire remarquer les qualités humaines de l’oenologue. Jean Actis, qui était le directeur de Provins, lors de son embauche en 1982, a salué le pouvoir de persuasion de Madeleine Gay, tout en rajoutant très malicieusement que devant la force de caractère qu’elle devait parfois déployer,  il lui avait lancé un jour « Madame Gay, je n’ai pas peur de vous ! ». Pierre-Alain Grichting, président du Conseil d’Administration de Provins a évoqué lui aussi la force de conviction de l’oenologue, et sa justesse dans ses choix également. Chez Damien Carruzzo, un caviste qui aura travaillé et appris auprès d’elle durant de longues années, l’émotion de la voir quitter la maison Provins était palpable. Leur complicité est évidente. Raphael Garcia, Directeur de la « coopé » a salué une oenologue emblématique, avec qui la coopérative continuera à collaborer de façon ponctuelle dans le futur.

DSC_0020

Quand on parle de création, il faut mettre aussi en avant la collection Chandra Kurt. La journaliste zurichoise et l’oenologue ont eu beaucoup de plaisir à collaborer ensemble.

DSC_0059

Deux « légendes » chacune dans son domaine : Madeleine Gay et le dessinateur de presse Mix & Remix.

A l’épanouissement dans la création de cuvées réputées, et surtout par la reconnaissance « des vieux cépages valaisans » :
Madeleine Gay me l’avait confié il y a quelques années lorsqu’elle me recevait ici même dans l’Espace et la cave Provins : son arrivée dans la coopérative avait été motivée par la recheche de reconnaissance et de valorisation des cépages autochtones du Valais. Une décision née à partir de l’émotion offerte par un cru de Cornalin vinifié par son grand-père.  A l’époque, la proportion de ces cépages au coeur de la coopérative aux 1200 hectares était insigne. Pour m’en convaincre, elle m’avait montré le petit pressoir qui leur était dévolu à cette époque, non sans m’avoir montré auparavant de l’immensité de la cuverie et du chais à barrique, de la zone d’accueil des vendanges, bref, après m’avoir offert un tour de cave complet !
Depuis, les choses ont bien changé. Sous sa houlette, par sa capacité à fédérer une équipe auprès d’elle, les cépages valaisans sont devenus une vitrine pour l’ensemble du Valais, et toute la viticulture régionale lui a emboité le pas et l’a accompagné dans ce renouveau.
Parmi les cuvées phares que Madeleine Gay aura créée, il y a la collection « Mémoire du Temps ». Le 20e (et dernier) coffret de cette collection était d’ailleurs présenté lors de cette journée d’hommage. L’illustration des étiquettes des bouteilles du millésime 2013, est signée par Philippe Béguelin alias Mix & Remix, qui était bien évidemment présent mardi.  DSC_0035DSC_0053Et parmi toutes ces cuvées, le Très Grand Vin du jour aura été -pour moi- la Roussanne 2007. DSC_0034Mais je vous parlerai des vins dégustés un autre jour.

Au revoir Madeleine, merci pour tout. Je te souhaite auprès de ton époux Stéphane, une longue et heureuse retraite !

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *