Une sélection de vins de la Cave à Polyte

Jacques Disner était de passage à La Chaux-de-Fonds voici quelques jours (le jeudi 13 novembre) pour présenter ses vins au Caveau du Rocher. Dès le lendemain matin, il tenait un stand au marché de Noël de Sion. Un marché de Noël qui devrait se terminer après-demain je crois.

Un moment sympathique ou le vigneron a présenté sa gamme de vins, hormis la  syrah (déjà vendue), accompagnée de jambon et de viande séchée, de pain de seigle et de fromage. Les millésimes étaient soit le 2010 ou 2011. L’entier de cette gamme est élevée en cuve, mais il y a toujours une voire deux exceptions.

La première exception est (ou plutôt était) un chardonnay 2006. Ce cépage est désormais dévolu au vin mousseux « LYSSS« , un Brut de Brut réalisé « à façon » en partenariat avec caves CIDIS à Morges. Il ne s’agit en aucun cas d’un vin ayant la complexité d’un vin de Champagne, mais j’ai aimé sa fraîcheur et son agréable tenue en bouche.

La seconde exception est la cuvée Millénium, un vin liquoreux d’Ermitage issu du millésime 2007 (32 CHF/50cl). Très joli liquoreux, frais et digeste, de belle concentration, au très beau fruité intense (note de truffe, d’écorce d’orange, d’eau-de-vie de framboise). Une cuvée dont l’évidence gastronomique invite les gastronomes à un accord mets/vin de haute volée. Un vin hautement recommandé donc !

Parmi les autres vins dégustés :

Le Fendant se présente de façon très minérale, dans un registre extrêmement différent du millésime 2010. Le sylvaner reste remarquable de pureté et de franchise (reste car il a déjà été dégusté en octobre chez le vigneron-encaveur). Le Païen a été évoqué récemment (lire ici), jeudi passé il semblait un peu moins en forme (la route peut-être ?). Joli muscat, typé, sec mais paraissant un peu souple en bouche. Coup de coeur par contre pour le chenin blanc, d’une très grande finesse. Lui aussi devrait ravir les gastronomes.

A la Cave à Polyte, il y a un autre vin né d’un cépage ligérien. C’est le cabernet (franc). Un vin rouge donc. Lui aussi m’a emballé. Très franc, suave, fruité, équilibré, fin et long, ce vin élégant oscille lui aussi entre gourmandise et gastronomie. A chacun de choisir !  Joli gamay. J’ai trouvé le pinot noir fin et typé, pinotant  agréablement. La Dôle possédait une belle structure et une acidité nette apportée par le gamay. Le mot de la fin pour l’humagne rouge, de belle concentration, franche et fine.cabernet, Millénium chenin cave à PolyteA relever la sagesse tarifaire : païen, petite arvine, chenin, cabernet franc, humagne rouge (et syrah) sont chacun proposés au même prix : 21 CHF.

 

 Le site de la Cave à Polyte de Jacques Disner : www.polyte.ch

 

 

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *