• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Ouvrons la saison de la chasse avec une dégustation à la cave de La Côte

J’ai retrouvé Rodrigo Banto voici peu pour une nouvelle dégustation,  orientée en ce qui concerne les vins rouges sur ceux qui conviennent le mieux à la saison de la chasse qui s’ouvre actuellement.rodrigo-banto-sept-2016-2

Tout d’abord, nous dégustons le Chasselas Vieilles Vignes Morges 2015, sacré meilleur chasselas du monde cette année, lors de sa 5e édition du Mondial du Chasselas qui s’est tenue à Aigle.
Nez intense, frais, entre notes de fleurs blanches et de fruit (poire). La bouche a une belle amplitude, beaucoup de finesse, ce qui contribue à la qualité de son toucher de bouche. La finale est rehaussée par l’acidité du vin, parfaitement intégrée, ce qui contribue au caractère harmonieux de ce vin, qui développe en bouche un caractère minéral. Fort belle longueur finale.morges-vv-2015-champ-du-monde-des-chasselasDoral 2015 : Le nez est encore discret et demande à s’épanouir, ce qui ne devrait demander que quelques mois. On perçoit toutefois des notes florales (oranger), d’abricot, et de pèche encore discrètes. La bouche développe beaucoup de finesse, de fraîcheur (pas de FML), elle a un joli volume. Bien sèche, cela lui confère un caractère sapide indéniable et la rend à la fois équilibrée et harmonieuse. Belle longueur finale.

Chardonnay 2015 : Robe jaune pâle,  le nez évoque les agrumes encore assez discrètement. La bouche est fraîche voire même tendue, elle conserve actuellement encore un peu de gaz carbonique (naturel), qui devrait s’atténuer et disparaitre dans les mois à venir. Sur la finale, on perçoit un joli caractère minéral évoquant la craie. L’élevage, réalisé partiellement en fûts de 2e et 3e passage pour apporter un peu de rondeur à la matière, est totalement intégré et discret.

Voluptas 2014 : la mise en bouteille a été réalisée voici une année. Le vin a été présenté au Comptoir Romand à Lausanne voici trois semaines. Le nez est très fin et frais, avec des notes fruités de pèche, d’abricot et aussi de fleur (le lys). La bouche est riche, mais aussi très fraîche, et donc droite. L’élevage en barrique apportant une petite touche toastée et balsamique qui offre au vin complexité et donc une dimension « 3D » plus importante. Très jolie longueur finale. Un vin de gastronomie, avec du potentiel.  En le dégustant, j’ai imaginé le marier avec une langoustine!voluptas-cave-de-la-cote

Chardonnay Réserve 2014, collection Bernard Ravet : élevage en barriques suisses neuves (100%). Le premier nez ne cache pas l’élevage, on y perçoit des notes grillées et toastées bien marquées. Se développent par la suite des notes d’agrumes, dont le pomelos. La  bouche est grasse mais tendue, avec une dimension minérale de type salin sur la finale. C’est un vin complexe, conçu pour la garde. S’il s’ouvre agréablement dans le verre, pour autant qu’on lui en laisse le temps, il montre son potentiel, et fait preuve de subtilité et gagne en finesse.  La vigne se situe à Etoy. Un vin de haute volée.chardonnay 2013 ravet cave de la cote Pinot Noir 2015 , Gamme Expression :  Joli nez de belle intensité, avec des notes de fruits noirs et de griotte.  La bouche se présente sous un registre charmeur, avec des tanins très fins, sinon même soyeux. Le millésime 2015 confère une belle richesse. L’ensemble est à la fois et riche, harmonieux, équilibré et long. L’élevage en fûts de 2e et 3e passage apporte un supplément de complexité, sans nuire à la nature même de se vin. Très apprécié. Coup de coeur.

Pinot Noir 2013, collection Bernard Ravet : les vignes sont situées à Vufflens-le-Château. Nez sur les fruits rouges, l’intensité de l’olfaction est moyenne. En bouche, l’attaque est franche, droite, presque surprenante si l’on se souvient du caractère solaire que le millésime a pu avoir.  L’élevage est intégré et n’apporte aucune amertume en bouche. Ce vin nécessite encore un peu de temps pour s’ouvrir. Un passage en carafe serait aujourd’hui judicieux.

Ass. Gamaret et Garanoir 2014 de la gamme Expression : Nez très fin, pur, de belle intensité, avec une note de sureau et une autre de myrtille dominantes. Bouche ferme et tendue, mais fraîche et pleine de finesse. Le caractère tonique est équilibré, la profondeur de la bouche surprend. Très jolis tanins et belle longueur finale. Très apprécié. On pourra le marier avec une pièce de sanglier.

Gamaret 2013, Gamme Inspiration : Fruits noirs intenses (mûre, myrtille) au nez, avec une touche florale évoquant la violette. La bouche est ample et généreuse, équilibrée, fine et agréablement tendue. Le toucher de bouche est très agréable. Fort jolie longueur finale avec une note d’épices. Ce millésime est tout simplement à point. Très apprécié également.

Merlot 2013, Gamme Inspiration : Ce merlot a été élevé durant 14 mois dans des barriques de chêne neuves et de 2e et de 3e passage. Le nez est franc, avec des notes chocolatées, de fruits noirs dont la cerise. La bouche bien qu’un peu souple est bien définie, équilibrée. Les tanins sont ronds, fins. Belle longueur finale. En finale, on perçoit une note d’épice évoquant le piment. Ce merlot est digeste et mûr, ce qui le rend plaisant à boire.  Il ne reste que quelques bouteilles de ce millésime (une cuvée réalisée à la hauteur de 10.000 cols). Un nouveau millésime sera proposé prochainement.

Elévation 2015 : ce vin d’assemblage (Mara, Galotta, Divico et aussi une petite part de Gamaret) possède une robe très sombre, un nez complexe et frais, avec des notes de framboise, de cerise, de cassis et aussi de violette.
En bouche, on retrouve aussi une discrète note épicée qui ne manque pas d’élégance. La concentration ne manque pas de surprendre, la qualité des tanins aussi. C’est un vin plutôt tendre, dans le sens où il n’est pas pourvu d’une acidité relevée, ce qui renforce quelque peu sa masse tannique. La finesse de tanins est déjà bien présente, et elle ne fera que s’amplifier dans le futur. C’est donc un fort joli vin, fruité, complexe et surtout gourmand.elevation-cave-de-la-cote

Intenso 2013, Gamme Inspiration : Joli nez sur des notes de cerise rouge et de cassis, mais aussi de myrtille et de prune, et aussi de tabac blond.  Cet assemblage de cabernet-franc, de merlot et de gamaret (ce dernier légèrement passerillé), a été élevé tel un ripasso. La bouche est riche et grasse, elle a de très beaux tanins gras, mais aussi toute la fraîcheur indispensable pour ne pas tomber dans la lourdeur. L’élevage en fût de chêne durant une année est intégré. Très belle longueur finale.
Ce vin appelle une chasse ! Une viande  corsée et rôtie.intensus

Gamar’One 2014 : Nous avons avec ce pur Gamaret un vin se présentant dans un profil similaire, dans le sens où il est également légèrement doux (08 gr de sucre résiduel, et des baies récoltées à 130° Oeschlé). Le fruité est davantage porté sur les fruits rouges (framboise, cerise). Les épices sont plus présentes que sur la cuvée précédente. En bouche, ce vin se montre harmonieux, très fin, avec de très jolis tanins (gras et serrés). L’équilibre est assez saisissant, grâce à une fraîcheur parfaitement conservée. Très jolie longueur finale. Cette cuvée devrait se marier avec une selle de chevreuil où de cerf, par exemple, avec une sauce aux airelles. A nouveau, l’élevage en fût (près de 14 mois) s’avère parfaitement intégré. Coup de coeur pour cette cuvée.gamar-one-cave-de-la-cote

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *