Millésime 2015, des cuvées Amazing & Fantastic à la Cave de Bonvillars !

Première rencontre de l’année avec Olivier Robert à la cave de Bonvillars voici quelques jours.
Nous avons passé deux heures à discuter et déguster une très belle sélection de vins du millésime 2015 déjà en bouteilles. Je me réjouis de déguster plus tard les vins élevés en barrique, et surtout la gamme Gourmand. Les 2014 dégustés voici six mois étaient remarquables. Avec les promesses du millésime 2015 dégustées en ce début mai, je suis d’ores et déjà convaincu que ces vins vont véritablement « casser la barraque ».

Chasselas Grandson 2015 : très joli nez, de belle intensité, avec des notes florales (le tilleul). A l’attaque on sent un très léger Co2, qui disparaitra très vite (on peut aussi ouvrir la bouteille et la laisser attendre au frigo entre quelques heures et 24h si l’on aime pas le carbonique, mais, je me répète, il est de toute façon très fin et discret). La bouche est fraîche, franche, avec du caractère, vive et longue. On perçoit une petite note « sauvignonnée » en bouche. Certainement une expression du terroir pour ce vin issu d’une seule parcelle me glisse Olivier.

Chasselas du Domaine de Terraillex 2015 : Le nez est plus intense, légèrement citronné. La bouche est très bien définie, équilibrée, vive et riche, longue, avec une belle sensation de salinité. Un vin salivant aussi. La petite amertume finale apporte un supplément de complexité. Très apprécié (aussi).DSC_0045

Pinot blanc 2015 : A nouveau un nez ouvert, avec des notes de fruits blancs intenses. La bouche est dense, fraîche et d’une grande finesse. C’est un pinot blanc très élégant, presque solaire par son amplitude, très persistant. Belle acidité pour équilibrer la belle matière.  Coup de coeur pour ce pinot blanc !

Pinot blanc 2014 (il reste quelques chopines de 50 cl à la vente) : Nez sur une belle note de fleur d’oranger  d’une belle intensité. La bouche est également d’une belle richesse et d’une grande finesse. L’acidité de la cuvée est peut-être un peu plus marquée. En finale, je retrouve une nouvelle note saline.
Voila qui démontre aussi la belle différenciation entre deux millésimes. En fin de compte, chacun jouant sur ses qualités, me permettant de penser que l’un à pas grand chose à envier à l’autre. Très bien.

Chardonnay 2015 : un vin qui est en bouteille depuis cinq semaines. Pas de malo réalisée. Note de pèche au nez. En bouche, belle attaque, la bouche est riche, fine et longue. Un vin qui possède une fraîcheur équilibrante. Il a un magnifique niveau qualitatif ce chardonnay. Et voila qui annonce de belles promesses avec la cuvée élevée en barrique de la gamme Gourmand.

Pinot Gris 2015 : Le nez est ouvert et intense, sur des notes de fruits exotiques, une petite touche lactée aussi. En bouche, ce pinot gris est très pur, avec un éclat cristallin dès l’attaque. Il possède une finesse magnifique, une très belle acidité, une touche minérale, de l’équilibre et de la longueur. Superbe. Je suis estomaqué. Hormis chez Christian Vessaz où chez Raymond Paccot, je n’ai pas souvenir d’avoir dégusté un pinot gris d’un tel niveau. Bravo !  Forcément, une cuvée coup de coeur !

Blanc de Noir 2015 : c’est un pur pinot noir, vinifié en blanc. Au nez, ce vin est expressif avec des notes de groseille mûre et de fraise. En bouche, il est fin, gras, mais encore une fois, une très jolie acidité équilibre la matière. Un blanc de noir très bien défini, qui séduira sans problème une clientèle qui recherche un vin blanc sec et élevé en cuve à la fois aromatique, riche et élégant.

Tous les crus blancs dégustés ont chacun une très belle personnalité ! Mais le trio Pinot Blanc, Chardonnay et Pinot Gris est vraiment impressionnant de qualités ! Amazing

Vin des Croisés 2015 : cette cuvée est l’un des fers de lance de la cave. Autant vous dire qu’elle est particulièrement soignée ! Le nez est intense, sur les fruits rouges, comme la fraise, et aussi noirs (sureau, cassis). On sent qu’il peut « donner » toutefois plus, mais le vin est encore si jeune. La bouche est soyeuse, fine et longue¨. Les tanins sont délicats. On sent un peu la puissance alcoolique de ce vin, qui apporte un peu de rondeur plutôt que de la chaleur en bouche. Bel équilibre général pour cette cuvée pour laquelle Olivier Robert a choisi de ne pas réaliser la seconde fermentation sur 30 % du volume.

Assemblage de gamaret et de garanoir 2015 : Une belle robe sombre, des notes de fruits noirs au nez, de réglisse aussi. La bouche est très bien structurée, avec de jolis tanins dès maintenant. Un vin jeune, en devenir, qui sera à son top d’ici deux ou trois ans certainement, mais qui se goûte très bien aujourd’hui déjà.

Nous nous sommes rendus dans les chais pour déguster quelques crus, puis avons terminé sur un dernier vin rouge, un Gamay 2015. Un vin très expressif, sur le fruit, avec une note de lard pour apporter de la complexité. La bouche est suave, fine, avec des tanins soyeux et serrés. Un très joli vin, intense, riche et équilibré. Très apprécié.

Nous nous reverrons durant la seconde quinzaine de mois de juin, pour déguster plus en avant les vins rouges. Mais cette dégustation a montré un niveau global impressionnant. Quant aux prix, ils sont parmi les plus sages de Suisse. Bref, la cave de Bonvillars offre sans conteste l’un des meilleurs rapports qualité/prix que je connaisse, sinon même le meilleur.
A découvrir dès ce week-end lors des caves ouvertes cantonales vaudoises, pour ceux qui ne s’y sont encore jamais rendus.fantastic2Les affiches, en lien avec une exposition à la Maison d’Ailleurs, à Yverdon-les-Bains, sont bien sûr exposées actuellement à la Cave de Bonvillars, dans le magasin de vente.

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *