Vigneron-tâcheron à Burignon, c’est Dubouloz !

Cela a déjà été dit : villes ou cantons suisses sont parties prenantes depuis longtemps dans le vignoble helvétique.

C’est le cas de la Ville de Lausanne, propriétaire de cinq domaines. Deux sont situés sur La Côte : l’Abbaye de Mont, à Mont-sur-Rolle, et le Château de Rochefort, à Allaman. Les trois autres sont situés en Lavaux. Deux clos prestigieux dans le Dézaley : les Abbayes et  les Moines. Le dernier domaine se trouve à St-Saphorin, il s’agit du Domaine de Burignon.

Depuis quelques semaines, le nouveau vigneron-tâcheron en charge de son exploitation est Luc Dubouloz (voir photo un peu plus bas).  Nous nous sommes rencontrés la semaine passée pour faire connaissance et discuter de l’actualité des Domaines de la Ville de Lausanne.

Outre l’arrivée le 31 octobre dernier de Luc et de sa compagne Anne Bussy, il y a eu récemment nombre de changements dans les vignobles lausannois, dont le départ de l’oenologue Nicolas Rilliet.  Madame Tania Munoz, également oenologue, le remplace depuis le 02 août.

Dynamiser les vignobles et les rendre plus attractifs. La dynamisation existe déjà. Sur La Côte, les chambres d’hôtes des deux domaines sont connues. En outre, le Ch. de Rochefort a réussi sa reconversion en …biodynamie depuis plusieurs années !

Deux chambres d’hôtes existent également à Burignon. Bien que d’un confort tout à fait acceptable, un effort va être fait pour les rendre plus attrayantes encore. Et c’est très bien, car le secteur de l’hébergement est lui aussi fort concurrentiel ! Luc Dubouloz et Anne Bussy comptent bien réussir le virage de l’oenotourisme en ouvrant le Dom. de Burignon aux amateurs de passage. Les domaines de la ville pourraient par exemple dans un avenir proche vendre des bouteilles en direct. Et pas seulement du domaine concerné, mais une sélection de l’ensemble des cinq domaines. Voila une bien belle idée !

Dans les vignes et les caves. Grégoire Dubois (cave Les Frères Dubois à Cully) va continuer les vinifications des vins des trois caves en Lavaux. Par contre, l’assortiment va évoluer. De nouvelles cuvées verront le jour dans les années à venir. La diversification des cépages est déjà une réalité -qu’il convient sans plus attendre de rendre palpable aux amateurs, en proposant une gamme de vins plus étendue. A suivre !

Dans les vignes, et là nous sommes au coeur du travail de Luc, des changements vont intervenir également. Certainement sous la forme d’une modification de la taille des ceps, afin de les rendre un peu moins productifs. Luc se réjouit de prendre en charge un domaine en excellent état. La biodynamie ? On y viendra ici aussi sans l’ombre d’un doute. Mais le néo vigneron-tâcheron est là depuis moins de deux mois ! Patience donc.

L’actualité à Burignon et pour les autres domaines de la ville de Lausanne, c’est la traditionnelle journée « portes ouvertes » offerte au public.

Elle se déroulera samedi 03 décembre 2011. Depuis 10h et jusqu’à 17h 30, des bus navettes conduiront les amateurs vers les caves (le parcage automobile étant de toute façon interdit sur la route cantonale et celle du Dézaley). Quant aux places situées devant Burignon, elles risquent d’être trop peu nombreuses, autant prendre gratuitement les bus navettes (départ depuis les gares CFF d’Allaman et de Cully, dont les parkings seront mis à disposition du public oenophile) !

Pas de réservation nécessaire. Un forfait « verre de dégustation » au prix de cinq francs par personne, un prix des plus raisonnables est demandé.

Une bien jolie cave à vieux millésimes au Domaine de Burignon.

Soyez certains que quelques flacons pourraient bien être ouverts lors de la journée portes ouvertes, pour accompagner la petite restauration et les produits du terroir qui seront proposés.

Le dix décembre aura lieu la 209 eme mise aux enchères publique des vins de la ville de Lausanne. Des lots dès 46 litres ! Dès 09h, à l’hôtel de Ville, place de la Palud. Entrée libre.

Laurent

Le lien avec le Domaine de Burignon, dont un blog et aussi la page sur le réseau social Facebook.

Le lien avec les pages internet des vignobles de la Ville de Lausanne

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Vigneron-tâcheron à Burignon, c’est Dubouloz !

  1. Luc dit :

    Merci Laurent pour ce joli article. À nous maintenant de prouver notre volonté!
    À bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *