Dégustation à la cave Alexandre Rolaz à Gilly avec les « frères Lumière », mars 2021

Alexandre Rolaz, qui a pris la suite de son père Michel, est un vigneron sérieux et sage, qui a choisi de faire évoluer l’encépagement du domaine en y plantant des cépages rouges à côté des « classiques » pinot noir et gamay.  Aussi, on trouve désormais du gamaret, de la syrah, mais aussi du cabernet-franc et du garanoir.
L’élevage de ces vins se fait en cuve pour certains, en barrique pour d’autres.
Avec sept cuvées à ce jour, on peut dire que la diversité est clairement au rendez-vous.

Le chasselas est le cépage blanc prépondérant du domaine. Mais il est décliné en deux vins, le chasselas des Coteaux de Vincy, et un vin muté (voir plus bas). Il est accompagné sur muscat à petits grains, utilisé pour la réalisation du vin doux « le petit Brossu ».
Un nouveau cépage blanc devrait être planté prochainement. C’est le cépage coup de coeur de l’un des deux fils. Il sera révélé en temps utile.

Le rosé s’est avéré gourmand et précis. Sa  couleur fait l’étude d’un véritable suivi, afin qu’elle soit, année après année la plus identique possible.

S’il existe un vin de chasselas muté, une autre curiosité à été mise au point. C’est le Pinocello (voir plus bas). C’est un vin original, qui se déguste (vous l’aviez deviné) très frais.

Au terme de cette très jolie dégustation, où le sérieux du travail mené est indiscutable, il apparaît que ce domaine très sage (les prix sont particulièrement compétitifs et attractifs), possède un grand potentiel à développer. La jeune génération est motivée -comme la précédente, et compte bien, elle aussi apporter sa touche et sa vision de la viticulture dans l’évolution de la cave familiale.

Comme à l’accoutumée, je propose dans un premier temps les vins coup de coeur (en vente) pour commencer. Aurélien Rolaz, a partagé également avec moi une bouteille de chasselas du millésime 1998. Un vin absolument magnifique. Le millésime le plus récent en vente, le 2019, est vendu au prix de 8,50 CHF !

Place désormais à ce qui est une véritable séquence …découverte.

Gamaret 2107 élevé en barrique :
Elevage en barrique neuve durant douze à quatorze mois. Robe sombre et mate. Le nez est intense et complexe, sur des notes d’herbes du maquis, de cerise rouge.
La bouche est franche, charnue et gourmande, délicate, fine et fraîche. On ressent de très beaux tanins mûrs. L’équilibre en bouche est excellent. Très belle longueur finale.
Prix : 20 CHF
Ma note : 93 Coup de Cœur

Assemblage 2018 vieilli en fût de chêne :
Assemblage de diolinoir, de gamaret, de syrah et de cabernet-sauvignon.
Robe sombre. Le fruité est vanillé et sur des notes de fruits noirs (cerise et cassis) et d’herbes aromatiques. En bouche, l’ensemble est charnu, puissant et vineux, délicat et mûr. Et pourtant un peu austère aujourd’hui, sans doute en raison de la jeunesse, voire aussi de l’apport du cabernet-sauvignon. Lui accorder quelques trois ans de garde ne lui sera que profitable, afin que les tanins s’affinent, et que le vin gagne un peu en complexité aromatique.  
Prix : 20 CHF
Ma note : 92 Coup de Cœur
rendements à 400 et 500 gr au mètre carré.

Chasselas 2019 Coteaux de Vincy :
vin issu de la dernière mise en bouteille en septembre 2020, soit la troisième (l’une a lieu en mars, une autre en été et la dernière en septembre juste avant les vendanges.
Nez puissant et mûr, sur des notes de poire, d’agrumes (écorce de citron jaune) et de tilleul. La bouche est cohérente dans l’expression de son fruité au regard de l’olfaction.  très beau volume en bouche et une fraîcheur impeccable, très léger carbonique, très fin, une petite note de caoutchouc. Belle longueur finale. Vin gourmand, très plaisant, sapide, légèrement salivant, fruité et équilibré.
Prix : 8.50 CHF
Ma note :  92 Coup de Coeur

La Lumineuse 2018 :
Assemblage de cabernet-franc, gamaret, garanoir et pinot noir, à parts égales (une ligne chacun).
Ce vin est réalisé par les deux frères Damien et Aurélien, qui rejoignent progressivement leur père Alexandre au domaine familial. L’étiquette, au dessin moderne, et qui abandonne les armoiries de la famille) rompt avec une certaine forme de tradition.
Les quatre cépages ont été ramassés puis ont macérés et ont été vinifiés ensemble, en cuve (pas de barrique).
Robe rouge sombre, nez sur des notes de fruits noirs (cassis, mûre, cerise). Bouche riche et très fine. Très belle matière riche et très « propre », un vin semble un peu rond, et tendre, avec de la fraîcheur, un peu passerillé dans son expression gourmand, fruité et long en bouche, très bel équilibre. Belle expression du fruit accompagné d’un caractère herbacé mûr qui apporte de la complexité et aucune verdeur en bouche.

Dans la jeunesse de Gilly les deux frères étant considérés très différents ils sont appelés les frères lumière, d’où le nom de Lumineuse. Caractère herbacé mûr. Très belle longueur finale.
Prix : 15 CHF
Ma note : 91

Syrah 2018 fût de chêne :
Robe mate, d’un beau rouge profond. L’olfaction est dominée par un caractère vanillé présent tant au nez qu’en bouche. Je retrouve aussi au nez des notes de cerise noire et de mûre. En bouche, cette syrah est puissante et structurée, les tanins sont gras, mûrs. Le boisé est fondu et n’engendre pas d’amertume en bouche. Cela permet une expression gourmande et charnue de la matière en bouche. Cette dernière fait aussi preuve de finesse, de fraîcheur. Belle longueur finale.
Voici une syrah qui offre un rapport qualité prix excellent.
Prix : 20 CHF
Ma note : 90

Rosé de gamay 2019 :
Robe rosé d’intensité moyenne. Le nez est de belle intensité, sur des notes de fruits rouges (framboise et groseille). La bouche est gourmande, fine, fraîche (pas de deuxième fermentation pour l’accentuer). La finale est droite et d’une très jolie longueur.
Prix : 8.50CHF
Ma note : 90

Chasselas Coteaux de Vincy 1998 :
La robe est impressionnante de jeunesse, elle est toujours d’un beau jaune vert, d’intensité moyenne. Elle semble ne pas avoir beaucoup évolué en plus de vingt ans. Le nez s’avère intense, avec des notes de fruits, dont des notes d’écorce de citron vert, et miel, de tilleul et de cire, ainsi qu’une note de fumée.
La bouche est riche et vive. Le carbonique est resté discrètement présent. Mais il n’est pas envahissant.  L’équilibre en bouche est vraiment remarquable, ainsi que la fraîcheur qui est parfaitement préservée. C’est un vin en pleine forme, épanoui, qui semble avoir un potentiel de garde de vingt voire trente devant lui.
Prix : épuisé.
Ma note : 94-95 Coup de cœur

Pinot Noir 2017 Fût de Chêne :
C’est un vin chaleureux, fruité, sur des notes de fruits noirs de cerise, de noyau de cerise. Bouche très agréablement charnue, fine et équilibrée et de belle longueur. Il apparaît digeste et même salivant en bouche. Ce pinot noir est très peu marqué par son élevage (le vin est issu d’une barrique de deuxième passage (il y fait suite après la syrah).
Prix : 15 CHF
Ma note : 89

Gamay 2019 de Gilly La Dérochée :
Belle robe rubis intense, brillante. La bouche est friande, gourmande. Le fruité un peu en retrait, manquant d’intensité. Il s’exprime sur des notes de noyau de cerise, de mûre et de cassis. Je n’ai pas relevé pas de note de réduction. C’est un ensemble fin et friand, de belle longueur. Les tanins sont très fins et délicats. Le nom de la cuvée est celui de la parcelle de vigne. Parcelle fétiche du grand-père d’Aurélien et de Damien Rolaz. Cette parcelle de vieilles vignes (ceps de 40 à 60 ans) est située sur le haut des coteaux de Vincy. Le sol est profond, à dominante sol argilo-calcaire. Des ceps de 40 à 60 ans pour le chasselas, le gamay est un plus jeune me dit Aurélien Rolaz.
Prix : 8.50 CHF
Ma note : 89

Pinocello (vin mûté) :
C’est un pur chasselas mûté. AU moût du vin a été ajouté de l’alcool de chasselas titrant 86 degrés d’alcool. Le titrage alcoolique finale est de 30°.
La robe  est d’un beau rosé tendre, d’intensité moyenne. Au nez, je trouve une note de cerise rouge, de fraise et de granadine, et une autre au caractère racinaire. La sucrosité est celle du moût. La liqueur est présente en bouche, mais ne procure aucune lourdeur. Il faut noter la jolie fraîcheur et la finesse, ainsi que la belle longueur finale de ce vin mûté, qui s’avère être très plaisant et équilibré.
Prix : 20 CHF les 37.5 cl
C’est un « produit » totalement original, aussi bien conçu que réalisé. Bravo.
Ma note : 88

Vin doux cuvée Petit Brossu 2016 :
Il s’agit d’un pur muscat à petits grains.
Robe jaune, à peine orangée. Le nez est d’intensité moyenne, mais fruité, sur des notes d’abricot, de pêche, de raisin frais et de citron vert. La bouche est fine, offrant liqueur élégante, délicate et saline. La finale est de belle longueur. L’ensemble est plaisant et équilibré.
Prix : 20 CHF / 37.5 cl
Ma note : 88

Pinot Noir 2019 La Dérochée :
Robe rubis prononcée. Au nez, on sent des notes de fruits noirs (cerise, mûre). L’expression en bouche est un peu simple, mais l’ensemble à défaut d’être hautement complexe est bien élevé, fin, fruité et long. Les tanins sont très fins et souples, mais charnus ni sans dureté. Jolie longueur finale.
Prix : 10 CHF
Ma note : 87

La sagesse des prix pourrait laisser croire à l’amateur que cette cave est à la traîne qualitativement. C’est une image trompeuse !
Dans les vignes, l’encépagement a été repensé avec intelligence (le choix de la syrah date de plus de quinze années). Le travail en cave est tout aussi sérieux. J’ai dégusté également les trois cuves de chasselas du millésime 2020. Une première mise en bouteille s’est déroulée quelques jours plus tard. Pour augmenter la diversité des vins blancs en attendant l’arrivée future d’un nouveau cépage, j’ai suggéré de proposer un blanc de noir, qui serait très vite disponible ! Enfin, dès le prochain millésime à vendanger.

Quelques restaurants de la région ont déjà pris leurs habitudes d’achat à la cave (vivement qu’ils rouvrent !), La clientèle privée, majoritaire, sait elle aussi pourquoi elle fait ses achats auprès de la cave d’Alexandre Rolaz et de sa famille. Plusieurs fois par an, des journées portes ouvertes sont aussi organisées. Compte tenu de l’actualité pandémique que nous vivons, il n’est pas l’heure de les évoquer.


Famille Alexandre Rolaz
Alexandre, Agnès et fils (Damien et Aurélien)

Le Dérippe 10
1182 Gilly

E-mail : famille.alexandre.rolaz@bluewin.ch

Portable Alexandre : 079 295 87 11
Portable Agnès : 079 736 58 71

Pas (encore) de site Internet.

Galerie d’images