Domaine des Muses, 24 avril 2008 (II/IV)

Deuxième étape valaisanne de la journée :

Visite au Domaine des Muses, chez Robert Taramarcaz, à Sierre

Un verre de poésie en discutant avec l’auteur.

Les vins dégustés :
Nous ferons une « petite dégustation » aujourd’hui. C’est bien fait pour moi, je suis arrivé en retard de près d’une heure …et Robert à ses impératifs.
Quelques vins, certes, mais Robert a pris soin de privilégier ceux qui se goûtent le mieux actuellement.

Humagne rouge 07 (vin tiré de la cuve) : amande douce, griotte, réglisse discrète, cette humagne est chaleureuse, conviviale. Débarrassée de tout arôme variétal et rustique elle s’exprime donc avec force sur le fruit. Bouche aux tanins fins, déjà ronds, ce vin gouleyant mais concentré s’avère digeste, fin, long, harmonieux, bref très réussi.

Cornalin 07 (tiré de la cuve) : fidèle au style des Muses, ce cornalin possède un fruité expressif, une bouche soyeuse, ronde, délicate et longue. Rendement de quelque 600 gr m2 pour un équilibre en bouche des plus réussis.

Fendant classique 07 : fidèle à l’expression fruitée connue depuis déjà deux millésimes, ce fendant est tout simplement superbe. Une touche minérale apportant un petit plus. Fraîcheur, rondeur, et belle longueur. Exemplaire.

Fendant tradition 07 : Robert s’emballe sur le fruit du vin, alors que je suis gêné par l’odeur de « merde de poule ». Robert part chercher un autre flacon, sur lequel nous parvenons à un accord commun : le soufre domine le nez. En bouche, la minéralité est en retrait (c’est normalement sa force par rapport à la cuve « classique »). A revoir donc. La question du soufre interpelle Robert qui dit user de celui-ci avec beaucoup de modération. Un dégustateur semble lui avoir tenu un propos similaire au mien lors du tout récent salon d’Arvinis.

Petite Arvine 07 : nez d’agrumes, rondeur en bouche, certes, mais aussi de la vivacité (superbe acidité). Ce vin est structuré, droit, équilibré et long. Très plaisant et typé, bien que la touche saline en finale soit aujourd’hui moins évidente que sur celle du vin de Gilles Besse.

Johannisberg 07 : un vin capiteux mais sans excès, typé par un nez d’amande douce. En fait, en phase d’apprentissage avec ce cépage auquel il s’est peu intéressé à ce jour, Robert reconnaît qu’une malo partielle eut été plus à son goût. Las, elle est complète, mais le vin n’en est pas moins plaisant, tout en rondeur (et sec). Le vinificateur du domaine du Mont d’Or à Sion (spécialiste du Johannisberg capiteux et moelleux) a apprécié il y a quelques jours. Robert, lui, concède qu’il aurait préféré un vin plus minéral et tendu. Désormais, il est prévenu. Moi aussi : les Muses devraient produire un Johannisberg très utile à table dans les années à venir.

Muscat flétri 07 : explosif au nez, ce muscat moelleux est typé : puissant au nez, vif en bouche, harmonieux et long. Une véritable réussite.

 

Laurent

 

Les coordonnées de la cave :

Domaine des Muses
Robert Taramarcaz
Ile Falcon
Rue du Manège 2
3960 Sierre

Tél. : 027 455 73 09
Fax : 027 45518 69

domainedesmuses@bluewin.ch

www.domainedesmuses.ch

Share This: