• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

4000 signes maxi !

Cet été je vous proposerai quinze textes qui étaient amenés à figurer dans un Guide Pirate des Vins réalisé par neuf blogueurs.

Un guide qui aurait dû paraître à l’automne 2011.

Après un départ intéressant (et un contrat signé avec une importante maison d’édition  sise à Paris), nous nous sommes mis au travail. Nous avions six ou sept mois pour écrire ensemble, mais chacun de son côté, quelque 140 ou 150 textes.

Las, après des premières difficultés ciblant uniquement notre -brillant- éditorialiste ès régions (*), puis un long temps de silence, l’éditeur s’est rétracté brutalement et définitivement six mois plus tard, arguant que ses commerciaux et autres comptables ne « sentaient » pas le projet. Il en a résulté une rupture unilatérale du contrat signé entre lui et nous, et alors que près de 120 textes étaient déjà chez l’éditeur, où ils auront vainement attendu relecture et correction.

Après une seconde tentative auprès d’une autre maison d’édition, la messe était dite. Les blogueurs se sont égaillés sur le web comme si de rien n’était, ou presque.

Un site web dédié au projet a été envisagé. Il aurait permis le téléchargement des textes (format PDF) et fourni des informations sur la genèse du projet, son développement. Mais cette idée a été récusée par une majorité des blogueurs.

 

Pourquoi laisser ces textes au fond d’un tiroir ou du disque dur ? Ce travail aura été un exercice d’écriture à la fois difficile mais passionnant, voué à être communiqué.

Voila pourquoi je vous proposerai ces quinze textes prochainement, l’un après l’autre, dans une rubrique spécialement dédiée :

4000 signes maxi !

 

(*) Je vous invite à lire sur son blog, le texte que Christian a publié récemment sur cette aventure :

Papa Noël, deux libellules et sept nains.

 

La revue Vinum, par l’intermédiaire du journaliste spécialisé Alexandre Truffer, avait évoqué cette « aventure » dans son édition francophone en papier. Ici, une capture d’écran réalisée sur le site internet de la revue.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *