• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Grain Cornalin 2010 de Marie-Thérèse Chappaz : l’émotion oenophile était là !

Avec ma côté de boeuf achetée chez Bilat, le boucher-charcutier des Bois (JU), dont les viandes sont issues d’un circuit court (il abat les bêtes dans son abattoir) il n’était pas question d’ergoter. Je voulais un vin en pleine forme pour accompagner une viande de celui qui est considéré comme le meilleur artisan de sa profession dans notre région.

Ce cornalin qui a désormais six ans accomplis, possède une belle robe grenat sombre, sans aucune trace d’évolution. Le nez est fin, intense, avec des notes de fumée discrète, mais surtout de fruits mûrs. Principalement des baies rouges comme la fraise, la framboise.

En bouche, l’équilibre et la fraîcheur sont au rendez-vous. Ils s’accordent à merveille avec la richesse de la matière et la qualité des tanins.  La longueur en bouche est très longue.

On sent dans ce cornalin tout l’amour que la vigneronne met dans son travail.
Le ravissement est total.

Ce vin est en pleine forme. On peut le garder encore, et le laisser se patiner avec le temps, sa concentration le permet. On peut aussi le savourer sur son fruit et c’est aujourd’hui qu’il faut en profiter. Chose que nous avons faite sans l’ombre d’un remords. Bien au contraire.

Share This: