• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Le Pinot Gris 2009 du Domaine de la Colombe

Ne s’est pas envolé à tire d’aile !
Sept ans plus tard bien sonnés, ce vin est dans un état de forme impeccable. D’une fraîcheur, d’une pureté et d’une jeunesse parfaites.

La robe tout d’abord. Elle est d’un beau jaune or d’intensité moyenne. Sans la moindre trace d’évolution aucune.
Le nez est très fin, pur, à défaut d’être d’une intensité renversante. On y retrouve des notes de pèches, de litchi également.
La bouche, est à bien des égards, le point fort de ce vin. Sa finesse et sa précision sont épatantes, tout comme l’est d’ailleurs son toucher, délicat, mais offrant pourtant une belle densité. L’équilibre est magistral, et la longueur en bouche digne d’éloges.

Que vous soyez amateur de vins de millésimes « extrêmes » comme les millésimes 2003, 2009 et 2013 par exemple (si, si, il y en a), continuez à gardez ces flacons et à les ouvrir de temps à autre. Contrairement à ce qui a été dit, ils se révèlent sur la durée, quand certains les voyaient morts-nés. La contre-étiquette de cette bouteille conseillait elle aussi de déguster ce vin « sur le fruit », où après deux où trois années de bouteille. Après six années entières sous verre, il est clair que ce pinot gris 2009 n’a pas fini de nous conter sa belle histoire.

Bravo à Raymond Paccot, de magnifier de la sorte ce cépage, et d’en faire un grand vin.

Share This: