Infos du Mondial du Chasselas

Edition 2014 du Mondial du Chasselas
L’année viticole 2013 a été marquée en Suisse par des épisodes de grêle dévastateurs, une floraison difficile et une météo plutôt froide et capricieuse. Ces conditions ont engendré un «petit» millésime marqué par une baisse des volumes de 20% à 40% selon les régions. La faible récolte a eu un impact négatif sur la fréquentation de la plupart des concours régionaux et internationaux. En conséquence, le comité du Mondial s’attendait donc à voir une baisse du nombre de vins inscrits.

Si les premiers pointages montraient en effet une participation plus faible que les années précédentes, un intense travail de promotion et des prises de position affirmées lors d’une polémique sur le Chasselas dans la presse locale ont convaincu les producteurs romands d’inscrire leurs vins au Mondial. Au final, ce ne sont pas moins de 642 vins (638 en 2013 et 625 en 2012), une performance inimaginable il y a encore un mois, qui seront dégustés les 13 et 14 juin à Froideville. Les vins se répartissent de façon suivante: 534 vins secs, 19 vins doux, 21 vinifications spéciales et 68 vieux millésimes.

Les résultats du concours seront communiqués le 04 juillet à Aigle, le lendemain, se tiendra au Château d’Aigle la Fête du Chasselas.

Si les dégustations du concours ont lieu les 13 et 14 juin à Froideville, la remise des prix se déroule elle au Château d’Aigle le 4 juillet. Lors de cette manifestation, accessible uniquement sur invitation, les lauréats recevront leurs prix des mains et en présence de personnalités politiques et du monde du vin. Durant cette partie officielle sera en outre remis le Prix de la Presse. Pour la première fois, le choix du vin primé par un parterre de journalistes ne se déroulera pas dans l’enceinte du château mais à Zurich, au restaurant le Dézaley.
La présentation publique des vins couronnés au Mondial du Chasselas aura lieu le 5 juillet dans et autour du Château d’Aigle qui se mue pour un jour en ambassade du Chasselas. Vous trouverez le programme complet de la manifestation dans le dossier de presse, mais sachez tout de même que tous les lauréats ainsi qu’une large sélection de vins venus de toutes les régions productrices de Chasselas seront proposés à la dégustation.

Le volet international du Mondial du Chasselas
Parmi les inscrits, on recense 47 vins étrangers (40 allemands, 4 français, 1 américain et 2 canadiens). Ce résultat en progression (45 en 2013), prouve que le sérieux du concours, parrainé par l’Union Suisse des Œnologues, est reconnu bien au-delà des frontières. Il montre aussi que malgré des recherches intensives, les membres du comité ne sont pas parvenus à découvrir de Chasselas vinifiés hors des régions déjà référencées (Allemagne, Amérique du Nord, France et Suisse).
Bien que peu fréquent hors des vignobles de Suisse romande, le Chasselas se positionne néanmoins comme un cépage moderne (élégant, complexe, influencé par son terroir, peu alcoolique) qui suscite l’attention des connaisseurs d’ici et d’ailleurs. Preuve en est l’intérêt marqué des professionnels de toute l’Europe qui nous font l’honneur de participer au jury du Mondial du Chasselas 2014. Pour cette troisième édition, le jury est divisé à parts égales entre Suisses et spécialistes étrangers de neuf nationalités différentes (Allemagne, France, Italie, Belgique, Luxembourg, Royaume-Uni, Espagne, Mexique et Canada).
La présence de journalistes influents du monde du vin comme David Cobbold, Patrizio Bucella ou Marc Vanhellemont et de personnalités reconnues comme Anne Meglioli, la secrétaire générale de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vin, ou Serge Dubois, président de l’Union Internationale des Œnologues, contribue non seulement à la réputation du concours, mais favorise aussi la notoriété de ce cépage encore méconnu.

Retour sur l’édition 2013
L’édition 2013 du Mondial du Chasselas s’est clôturée sur un beau succès puisque 638 vins ont été présentés à la deuxième édition de cette compétition dédiée au plus lémanique des cépages. La présence de vins étrangers venus d’Allemagne, de France, des USA et du Canada montre que ce concours a su séduire bien au-delà de la région romande. La victoire de vins allemands, dans la catégorie principale (vins secs) et dans catégorie des vins doux, prouve que les jurés du concours ne recherchent pas un style «local» ou même helvétique.
Les 5 et 6 juillet 2013, le Château d’Aigle, siège du Musée de la Vigne et du Vin, a accueilli deux manifestations d’importance liées au Mondial du Chasselas. Vendredi, plus de 300 invités ont assisté à la remise des prix présentée par Paolo Basso, Meilleur sommelier du Monde 2013. Samedi, la forteresse aiglonne a vu plus de 1200 personnes participer à la première fête du Chasselas. En tout, près de 1500 curieux, passionnés ou professionnels, ont deux jours durant dégusté, comparé, examiné, apprécié et partagé des Chasselas de tous horizons.

Les vins non dégustés, un vecteur de communication
Comme pour tous les concours nous demandons à chaque producteur d’envoyer plusieurs vins Si une partie a été utilisée pour le concours, pour certains contrôles ou lors des manifestations directement liées au Mondial du Chasselas, un stock conséquent, plus de 1500 bouteilles, sont restés à disposition du comité du Mondial du Chasselas. Celui-ci s’est fait un point d’honneur de transformer ces flacons fournis par les vignerons en vecteur de communication pour le Chasselas. Les cuvées surnuméraires n’ont pas été données, bues, distillées ou jetées mais présentées dans des manifestations en Suisse et à l’étranger, ce qui a permis d’offrir une visibilité au Mondial du Chasselas comme au cépage lui-même.

Entre juin 2013 et juin 2014, les Chasselas du Mondial ont été présentés à :
Casino de Montbenon lors de la soirée de gala du Festival de la Terre (18 juin)
Sierre à l’occasion de VINEA 2014 (6 au 8 septembre)
Festival Millésime à Grenoble (France) (5 au 20 octobre)
Bâle dans le cadre de la foire biennale d’hôtellerie de gastronomie IGEHO (23 au 27 novembre)
Festival Neiges Etoilées 2013 à Châtel (France) (21 au 24 janvier)
Château d’Aigle pour le Festival des Vieux Millésimes 2013 (2 mars)
Université de Lausanne pour une soirée dédiée à la création d’entreprises (27 mars)
Aula des Cèdres à l’occasion du G21 (5 et 6 juin)

En outre, une centaine de vins primés ont été conservés dans une cave de garde gérée par la commune d’Aigle.

 

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *