• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Des vins vaudois sans hic dégustés au Majestic

Hier après-midi s’est déroulée la cérémonie de remise des prix de la sélection des vins vaudois 2014 dans les salons d’un palace montreusien : le Suisse Majestic. J’ai réalisé la  dégustation d’une grande partie de vins présentés (mais de tous, pressé par le temps que j’étais).

Catégorie Chasselas millésime 2013 : Le vainqueur est le Calamin L’Arpège de Jean-Luc Blondel (cave située à Cully). SVV 2014-Jean-Luc BlondelC’est un superbe vin qui a obtenu en outre la meilleure note de l’ensemble des vins présentés à l’édition 2014 de cette sélection des vins vaudois (près de 950 cuvées présentées). Il a même « creusé » un écart conséquent d’1,4 point avec le second, et 1,8 points avec le 3e de la catégorie, respectivement le chasselas 2013 du Dom. du Prieuré à Perroy et la cuvée Caprice de Madame un chasselas de Mont-sur-Rolle vinifié par Jean-François Crausaz (maison Bolle). Un très beau podium. Bravo !

Le vinificateur de cette dernière maison a également placé deux crus de la Collection Chandra Kurt sur le podium de la catégorie chasselas millésimes 2012 et 2011. Sans accrocher le premier prix toutefois. Saluons un autre second dans cette catégorie : l’excellent Chardonne Clos de Chatonneyre 2012 (qui a en outre remporté le Trophée des dégustateurs étrangers). Le vainqueur de la catégorie est le St-Saphorin Vieilles Vignes 2012 du Domaine Bovy (Chexbres), une cave qui s’était déjà signalée la semaine passée au Mondial du Chasselas, dans la catégorie vieux millésimes.

Catégorie autes cépages blancs secs : le vainqueur est un vin de cépage Doral, millésime 2012. Il nous vient du Domaine Olivier Ducret, vigneron à Chardonne. On l’appréciera à table avec des asperges vertes. Je suis convaincu que leur mariage devrait faire des étincelles. Le pinot gris de Corseaux 2012 de la Cave des vignerons de Corseaux-en-Lavaux a du coffre et de la finesse. Il devrait en surprendre plus d’un après un affinement d’une ou deux années dans votre cave. J’ai beaucoup apprécié l’assemblage Tour Blanche 2012 de la cave Obrist (Vevey), puissant, harmonieux et d’une belle aromatique.

Catégorie vins rosés : deux premiers prix. Un assemblage de gamaret et garanoir de la cave Uvavins (Rodrigo Banto à la baguette de la vinification),  puissant et gras, et le rosé de gamay de Yens de Jean-Daniel Coeytaux vigneron à Yens. Un rosé très fin, frais et élégant.  La cave des 13 Coteaux (Côtes de l’Orbe) complète le podium avec un oeil-de-perdrix de pinot noir, et la cave du Ch. de Valeyres obtient le 3e prix avec son rosé La Gavotte.

Voila des vins de rosés friands et d’un très bon rapport qualité-prix. Mais que fait donc le soleil  pour qui nous puissions en profiter ?

Du côté des gamays, c’était un peu le grand écart. Des vins fins sur le fruit, prêts à boire pour certains, et un gamay Grande Réserve Les Romaines 2011 des Frères Dutruy (Founex), fin et puissant mais au boisé actuellement bien perceptible, de garde. Une chose est certaine, le gamay bien travaillé a du potentiel dans le pays de Vaud. A ne pas négliger !

Parmi les quatre pinots noirs récompensés (il y avait plusieurs podiums avec des ex-aequo) 3 caves coopératives et un vigneron encaveur (cave Hegg à Epesses, 3e ex-aequo). Ma préférence hier est allée à la cuvée Gobelins de la cave de Montreux Vevey (3e), mais l’Yvorne Feu d’Amour de l’Association des Vignerons d’Yvorne (2e) et le pinot noir barrique d’Aigle des Celliers du Chablais (1er) étaient forts intéressants eux aussi.

Parmi les autres cépages rouges purs, très beau gamaret  2012 de Philippe Bovet et diolinoir 2012 d’Alexandre Chappuis (Rivaz) Tous deux étaient classés 3e ex-aequo.  Deux crus de la maison Hammel Vins de Rolle sur les deux premières marches du podium. Il s’agissait de deux vins du Chablais. Le premier prix pour le Domaine du Montet 2012, La Lieue, à Bex, dominé par son boisé actuellement, un cru de garde, et le second prix pour le Clos du Chatelard, Apicius, à Villeneuve, remarquable de finesse (coup de coeur pour ma part).

Joli podium de vins d’assemblages rouges. Le premier prix pour Harmonie du Cloître 2011, Aigle, du Domaine Veillon. Un peu marqué par son boisé mais avec du potentiel. Second, le Coteau de Vincy Soleil Rouge 2012  est plus souple en bouche. C’est aussi un vin élevé en cuve contrairement aux deux autres vins de ce podium qui sont élevés en barrique. Digeste assurément et avec un bel équilibre. Pour finir ce podium, la Cave des Curtis de Montreux  a réussi un remarquable assemblage Nobles cépages 2012. Un vin également un peu marqué par le bois à ce stade, mais très prometteur et étonnamment concentré. Quant au prix de ces cuvées, sachez que le vin de la cave des Curtis est vendu à 18 CHF départ cave. Un prix peut-être trop bas au regard du travail mené  à la vigne (rendements de 500 gr au mètre carré) et de l’élevage. Sachez en profiter !
Notons que chacun de ces trois vins possède une part de cabernet-franc.

Par manque de temps, je n’ai pas pu goûter les trois vins de la catégorie Vins Liquoreux. La cuvée Quentus 2011 a remporté le premier prix devant le pinot gris Vendange St-Martin d’UVavins, et la cuvée Petite Gourmande 2012 de Bernard et Jacques Gauthey, vignerons à Arnex-sur-Orbe. Trois cuvées médailles d’Or.

Dans la catégorie des vins mousseux, Le Plaisir Brut de la cave des 13 coteaux (dégusté à deux reprises l’an passé lors du Tour de Suisse des Vins Confédérés ou cette année, a remporté le 1er prix et la seule médaille d’Or de la catégorie, devant le Rosé mousseux de La Capitaine de Raynald Parmelin (Begnins) et la cuvée Melchior,  des frères Jean-Luc et Pierre-Yves Kursner de Féchy.SVV 2014-LauréatsBravo à tous les lauréats.

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Des vins vaudois sans hic dégustés au Majestic

  1. Ping :Des vins vaudois sans hic dégusté...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *