• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Au Mondial du Chasselas 2014, la sensation vient du Vully et …de Bourgogne !

Le Concours du Mondial du Chasselas se porte bien. Tant mieux.

Pour sa 3e édition, il a réuni 642 participants. Une petite poignée de vins français (4), un vin des USA, deux autres du Canada, et quarante vins allemands. Voila pour la partie internationale. Soit aussi cinq cent nonante cinq vins suisses, répartis entre l’ensemble des cantons romands et du lac de Bienne.

Le Champion du Monde est vullerain, il s’agit de la cave de

Jean-Daniel et Franziska Chervet, vignerons à Praz,

avec leur cuvée Chasselas Sélection 2013.

Bravo !

Jean-Daniel Chervet et son épouse viennent de gagner le 1er prix des vins blancs d'assemblage. Une première pour le Vully

Jean-Daniel Chervet et son épouse Franziska sont les Champions du Monde 2014 du Chasselas avec leur cuvée Sélection (photo d’archive : fin 2013 leur cuvée L’Arzille avait remporté le 1er prix au Grand Prix du Vin Suisse dans la catégorie des vins d’assemblage de cépages blancs).

Le podium de la catégorie reine se complète ainsi :

2e place pour le chasselas 2013 GC La Côte du Domaine Le Petite Cottens à Luins, la 3e place est remportée par l’Ass. des Vignerons d’Yvorne avec leur cuvée Chant des Resses 2013 Yvorne GC (le millésime 2012 a obtenu une médaille d’argent à l’instar de deux autres crus de la cave, dont le vin mousseux Blanc de Blanc qui obtient la sixième place de la catégorie des vinifications spéciales).

Relevons que parmi les seize vins primés dans cette catégorie, un second cru du Vully a obtenu une note supérieure à nonante, il s’agit du Chasselas « Tour Blanche » de la Cave de la Tour (*). Une cuvée valaisanne parmi ces seize crus, des habitués : Antoine et Christophe Betrisey de St-Léonard. Treize vins vaudois complètent ce palmarès des vins primés. Des vins du Chablais, de La Côte et de Lavaux.

Parmi les vins  de la catégorie avec plus de 04 gr de sucre résiduel il y a deux distinctions : deux vins allemands de la région de Baden : le Gutedel Beerenauslese 2009 du Weingut Wolfgan Löffler qui remporte une distinction Or. Son collègue de la Winzerkeller Auggener a quant à lui obtenu une distinction d’Argent avec sa cuvée Laufener Altenberg Gutedel Terroir Edition 2013.

Une distinction Or dans la catégorie Vinification spéciale. C’est la cuvée E. Obrist 2013 (cave éponyme), un vin élevé en barriques, élevé sur lies et malo bloquée.

Dans la catégorie Vieux Millésimes, il y a neuf vins primés Or.
Deux valaisans : le Balavaux GC 2003 de la cave JR Germanier, et le Domaine à Crettex José 2010 de la Cave de la Tine, d’Hervé Fontannaz.
Le vainqueur est chablaisien, il s’agit du Château Maison-Blanche, Yvorne Grand Cru 2009. Il devance sur le podium le Clos du Boux 2006 de Luc Massy, et la Réserve Blanche 2007 de la cave du Château de Glérolles.
Trois cuvées qui ont obtenu un pointage supérieur à 92 points (rappelons que 50 % des membres des jurys d’une table sont étrangers).
Jean-Daniel Suardet (Ch. Maison-Blanche) et Luc Massy ont placé chacun deux cuvées parmi les vins médaillés d’or, avec pour le premier, la cuvée du millésime 2003, et, pour le second, la cuvée millésime 2007 (du Clos du Boux toujours, placé en 4e position).

La seconde sensation a été faite par Madame Pascale Deneulin, professeure à Changins, qui a évoqué une étude (en cours) sur la perception de la minéralité du vin. Une étude complexe car la notion est particulièrement subjective et donc personnelle, mais aussi, car c’est aussi une notion assez nouvelle et qui buzze » (sic). Quatre vingt  vins romands ont été dégustés par deux collèges de dégustateurs suisses et français. Des bourguignons en fait puisque l’université de Dijon est partenaire de cette étude avec l’Unil et Changins. Et les bourguignons ont adoré ! Ils ont été bluffés par les variétés des caractères tant minéraux qu’aromatiques du chasselas.
Alfred de Musset avait bien raison de nous dire « qu’il ne faut jurer de rien ».

N’hésitez pas à partir à la rencontre des vins et des vignerons aujourd’hui au Château d’Aigle. Plus de 300 vins sont en dégustation. Et rien ne vaut de se faire que son propre avis !

(*) une autre information du Vully : le Traminer 2012 du Cru de l’Hôpital de Christian Vessaaz a été dégusté par Jancis Robinson. Elle lui a attribué une note de 17 sur 20. Pas de doute, le Vully, ses vins, ses caves et vignerons se portent bien. Bravo à tous !

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Au Mondial du Chasselas 2014, la sensation vient du Vully et …de Bourgogne !

  1. José Vouillamoz dit :

    Bravo pour ce post, bravo à tous les lauréats du concours et bravo à Christian Vessaz pour son vin noté 17/20 sur http://www.jancisrobinson.com. Mais il faut préciser que c’est Julia Harding MW qui l’a dégusté, et non pas Jancis Robinson.
    Autre chose: comme ils n’ont apparemment pas été primés, connaît-on les noms des 4 vins français, 1 vin des USA et 2 du Canada? Simple curiosité…
    Bien cordialement
    José

    • Salut José,

      Voici ci-dessous la réponse de Claude-Alain Mayor qui s’occupe du Mondial du Chasselas. Il est actuellement en vacances, ce qui explique la relative lenteur à répondre à ta question. Si tu aurais besoin d’autres informations, il reste à ta disposition.

      « S’agissant ces vins français, canadiens et étatsuniens médaillés au Mondial 14, il n’y en a aucun. Le meilleur Français a obtenu 84,8 points, le meilleur Canadien 82,9 et le Californien 80,1. »

      • José Vouillamoz dit :

        Merci, je sais qu’ils n’ont pas reçu de médailles, je voulais juste connaître les noms de producteurs, mais c’est probablement contraire au réglement du concours…
        Salutations
        José

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *