Mémoire & Friends 2013 : détente au Schloss Sihlberg

Retour à l’étonnant Schloss Sihlberg à Zürich pour cette cinquième édition de Mémoire & Friends. Une édition qui se voulait anniversaire. Cette imposante batisse, posée sur le sommet d’une colline de la ville évoque un peu le Château Mercier de Sierre, en moins grand et surtout moins exubérant dans son architecture. Entouré d’arbres, il ne se livre que sous certains angles également.

C’est ici que se déroule à nouveau la soirée qui précède la grande dégustation du lundi (170 producteurs présenteront chacun demain un maximum de six vins). Elle a été placée sous un signe associatif double : Vinotiv (association grisonne) et Arte Vitis (association vaudoise). Nous ne sommes pas malheureux…

Beaucoup de vins en dégustation libre, que ce soit durant l’apéritif, puis à table. Aucune note n’a été prise ce soir. L’ambiance est à la convivialité, à la discussion, tantôt avec un bloggueur, tantôt avec un journaliste, un directeur d’un office viticole régional, ou -bien sûr- un vigneron.

La détente offerte durant cette soirée permet de tisser des liens, de renouer des contacts, et surtout de discuter en apprenant une chose ou l’autre sur son travail auprès de l’un, où de rire aux éclats, avec le même ou un autre.

Gens trop sérieux s’abstenir.

C’est aussi l’occasion de revoir un vigneron comme Jean Hutin, que j’avais croisé pour la dernière fois il y a déjà deux ans déjà, et surtout le plaisir de le voir reposé et souriant, porteur d’un beau teint hâlé. Bref, de le revoir de toute évidence en pleine forme.

Revenons-en à nos contacts :

Je retournerai prochainement à Féchy, pour une visite à Raymond Paccot, et débuter avec lui l’écriture à quatre mains d’un article sur le chasselas. Mais patience quand même. Avant cela, le vigneron s’est embarqué  mercredi 28 août pour un séjour de huit jours au Japon.

J’irai également rendre visite à plusieurs vignerons du Lavaux : Pierre-Luc Leyvraz à Chexbres, Pierre Monachon, à Rivaz.

Mais aussi à Blaise Duboux, que j’ai sollicité pour un article sur le Plant Robert. Un article auquel il souhaite associer Vincent Chollet. Le temps d’accorder nos violons tous trois, si possible avant les vendanges (Dieu soit loué, elles ne devraient pas débuter avant le mois d’octobre) ce qui nous laisse un peu de temps pour y parvenir.

Discussion également avec l’ami Louis-Philippe Burgat du domaine de Chambleau, dont les vignes ont été dévastées le vingt juin dernier par un orage de grêle. Sur ses 15 hectares de vignes, un seul devrait produire un maximum de 200 gr de raisins au mètres carrés. Comment Loulou gère t-il cela ? Je vous le dirai bientôt.

Le plaisir de la rencontre également avec le toujours truculent Raoul Cruchon. Depuis ce Mémoire & Friends, l’idée de l’associer à l’écriture d’un article a germé. Mais rien ne presse, et il y a déjà du pain sur la planche.

A venir :

Mémoire & Friends 2013 : les dégustateurs sont lâchés dans le Kongreshaus ! (part I : vins et vignerons du Valais)

 

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *