• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

La Petite Arvine, on l’aime …à la Fully

Aujourd’hui, je vous fais découvrir douze vins de Petite Arvine Grand Cru de Fully. Ces vins ont été dégustés à l’aveugle, par série de trois, en présence de trois amis. Onze vins sont issus du millésime 2012. Le douzième est du millésime 2011.

Les commentaires de ces vins sont la synthèse de ma dégustation en deux temps, puisque contrairement aux autres dégustateurs présents j’ai re-dégusté les bouteilles ouvertes le lendemain, voire le sur-lendemain.PA GC Fully

Première série :

1) La robe est jaune pâle, limpide. Le nez est fruité, avec des notes d’agrumes (pomelos), mais aussi de pêche des vignes. Il a une belle intensité. En bouche, ce vin a de la finesse, de la fraîcheur, il est vif, élégant et long. Je glisse un Bien ++ à côté du compte rendu. On s’interroge sur la présence d’un tout petit sucre résiduel. Mais personne n’en est totalement convaincu.
Le premier vin d’une série n’est pas souvent à son avantage. Celui-ci s’en sort donc bien.
Il s’agit de la Petite arvine de Fully Grand Cru 2012 : Cave de Mazembroz, Forum des Vignes, Stéphane et Joël Carron, Fully.

2) La couleur est d’un jaune un peu plus soutenu, avec des reflets verts. Le premier nez évoque la pierre à fusil, un caractère minéral. Puis je retrouve des notes de rhubarbe, de pomme Golden. La bouche offre une belle densité, l’acidité est là, sans être incisive. C’est un vin fin, frais, typé, bien que l’on ne perçois pas la note saline en finale. Il est construit sur un bel équilibre.
Il s’agit de la Petite arvine de Fully Grand Cru « Les Follatères » 2012, de la cave des Vignerons, famille Thétaz, à Fully.

3) Robe jaune dense, à reflets verts. Le nez évoque des notes mûres, de pèche, de rhubarbe mais aussi  de pierre à fusil. Il a une belle intensité. En bouche, je suis gêné par la présence de gaz carbonique qui rend la bouche moins nette et n’apporte rien en terme de fraîcheur. Si l’on peut attendre un peu de gaz carbonique sur un chasselas, sur une PA cela étonne et gêne. Cette bouche possède une belle structure, de la densité et une longueur correcte. En l’état, se vin ne satisfait pas les quatre dégustateurs. D’ailleurs de mon côté j’ai noté : à revoir. Le soir, après aération, ce vin a perdu son gaz carbonique. Ici aussi on s’interroge sur la présence d’un peu de sucre résiduel (fondu). Ce vin a désormais un  bel équilibre en bouche, il reste très marqué par cette note de pierre à fusil et ses notes fruitées mûres.
Il s’agit de la Petite Arvine de Fully 2012, légèrement douce (*), de la cave Jean Maret, d’Anthony Baselgia, à Fully. Une malencontreuse erreur d’étiquetage – qui n’est pas le fait du vigneron- en a fait un vin Grand Cru, or ce n’est pas le cas. La petite arvine Grand Cru d’Anthony Baselgia est un vin sec.
Ce vin, j’ai dégusté au stand du vigneron, en sa compagnie, il est fin et frais, doté d’une belle tension, d’une salinité finale nette. La PA légèrement douce ne présentait pas de gaz carbonique, ce qui laisse à penser que la bouteille reçue à mon domicile aura été porteuse d’un défaut (refermentation probable).
(*) : c’est annoncé sur l’étiquette.

Deuxième série :

1) robe jaune vert. Note de fumée au premier nez, puis de rhubarbe, de miel. En bouche, ce vin se présente de façon un peu austère, légèrement minéral, tendu. La longueur est bonne. Le vin va gagner en expression à l’aération. La fraîcheur est là, un peu trop marquée en finale peut-être.  La finesse est en retrait. Il faut lui donner un peu de temps sans doute.
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru de Fully 2012 de la cave Le Grillon, de Jean-Michel Dorsaz-Kalbermatten, Fully.

2) Robe jaune vert, limpide. Nez de pierre à Fusil, de rhubarbe. La bouche est franche, l’attaque est belle, elle rend le vin vif. La bouche est donc élancée, fraîche avec de la finesse. belle longueur où l’on retrouve la note de rhubarbe. C’est le premier vin de ces deux séries où la finale saline fait son apparition, même si elle est plutôt discrète. Voici donc un vin sec, avec du potentiel. Ici aussi, j’ai noté Bien++
Il s’agit de la Petite Arvine de Fully Grand Cru 2012 de la Cave des Amis, des frères Arlettaz, à Fully-Saxé.

3) La robe est jaune vert, d’intensité moyenne. Le nez évoque le caramel au lait, le miel, le pamplemousse rose. La bouche est dense, un peu douce, mais d’un très bel équilibre. Elle s’étire en longueur avec grâce. Voici un vin délicat, avec une discrète touche de vanille qui évoque un élevage en barrique bien maitrisé, et sans doute une petite douceur (sucre résiduel). C’est peut-être davantage un vin de vigneron qu’un vin de terroir.
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru 2012 Grain Blanc de Marie-Thérèse Chappaz, Fully

Troisième Série :

1) Robe jaune or clair. Le nez évoque la pierre à fusil, mais aussi la rhubarbe, des notes végétales mûres et une petite touche citronnée. La bouche est dense, virile, franche, fraîche, d’une belle finesse et d’une belle longueur, bâtie sur un très bel équilibre. La finale est légèrement saline. C’est un vin qui parait déjà épanouit tout en donnant des gages de son potentiel.
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru Les Claives 2012 de la cave de la Rodeline de Claudine et Yvon Roduit, à Fully.

2) La robe est d’un jaune clair. Au nez, on perçoit un élevage en fût de chêne. Les notes de vanille sont pour le moins marquées, et restent perceptibles de façon importante 48 heures plus tard. On retrouve aussi des notes de rhubarbe. La bouche est structurée (l’apport de la barrique est un plus et n’alourdit pas la matière, qui semble sèche), il y a un bon équilibre, l’acidité n’est pas agressive. La finale est de belle longueur.
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru Les Seyes 2011 de la cave des Amandiers, d’Alexandre Delétraz, à Saillon.

3) La robe est d’un joli jaune soutenu. Le nez est marqué par des notes de fumée, de fruits jaunes, de glycine. En bouche, je retrouve ces notes de fumées et de fruits jaunes. L’acidité est peu marquée, elle laisse la place à la finesse de ce vin, qui est supérieure à la plupart des vins dégustés préalablement. C’est un vin équilibré, de belle longueur. élégant, voire suave, mais typé. La finale est relevée par la note saline du cépage. Bien ++
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru 2012 de la Cave du Chavalard, de Gilles Carron-Federer.

Quatrième série :

1) La robe est d’un jaune d’intensité moyenne, limpide. Le nez évoque la glycine, de façon intense, l’écorce de pomelos. La bouche est riche, mais tendue, d’un très bel équilibre. Cette vivacité met la finesse un peu en recul (elle devrait gagner en intensité avec un peu de bouteille). C’est un vin puissant, frais, long. Un très bel exemple d’une petite arvine. J’ai moté Bien +++ à Très bien. Mon coup de coeur pour le moment.
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru de Fully 2012 de Gérard Dorsaz-Lonfat, à Fully.

2) Robe jaune d’intensité moyenne, limpide. Nez frais, avec des notes de rhubarbe et de pomelos. La bouche est puissante, l’acidité est nette, et accompagne la matière depuis l’attaque jusqu’à la finale. C’est un vin tranché, droit, avec un joli amer en finale. Un très joli vin (sec)  pour lequel je note également Bien+++ à Très bien.
Il s’agit de la Petite Arvine Grand Cru 2012 Les Claives de Philippe et Véronyc Mettaz, à Fully.

3) La robe jaune est soutenue, limpide. Le premier nez évoque la pierre à fusil, les fruits jaunes, la rhubarbe, la glycine. La bouche est à la fois riche et fraîche, longue. L’acidité est nette, parfaitement intégrée. Très belle longueur. Je ne crache pas ! Ce vin est sapide à souhait. En finale, le glycérol vous colle au palais,
Il s’agit de la Petite Arvine Fully Grand Cru 2012. Là, je suis baba ! Chapeau.

En conclusion : Un fort beau niveau général. Le seul vin qui avait déçu lors de la dégustation (bouteilles ouvertes et servies pour la dégustation) s’est considérablement rattrapé à l’aération. L’ensemble des vins a d’ailleurs gagné en expressivité à l’aération.

douze PA FullyTous mes remerciements au groupement des vignerons de Fully Grand Cru et à leur Président, Gilles Carron pour m’avoir adressé ces bouteilles.

N’oubliez pas, Arvine en Capitale ouvre ses portes vendredi vers 15 heures ! Voir l’Agenda du vin Suisse (sous la bannière) pour en savoir davantage. La manifestation se déroule tous les deux ans, les années impaires.

Le site Internet de Fully Grand Cru


Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *