• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Féerie et onirisme viti-vinicoles avec Christian Vessaz pour ses vins du terroir de Fichillien

Vendredi 26 avril, Christian Vessaz présentait deux nouveaux vins du Domaine du Cru de l’Hôpital, un traminer et l’assemblage rouge « Elevation ». Deux vins issus du terroir de Fichillien, qui rejoignent et complètent le chasselas de ce même terroir (une cuvée dont certains d’entre vous se souviendront peut-être que le millésime 2010 avait obtenu la seconde place au Grand Prix des Vins Suisses dans la catégorie chasselas voici 18 mois).Christian Vessaz soirée Fichillien

Alors que ce printemps est pourtant très en de-ça de nos attentes météorologiques (c’est bien le moins que l’on puisse dire et écrire), le vigneron a osé tenter et réaliser un programme de trois heures en extérieur, au coeur même du terroir, dans les vignes !DSC_0108

Et la chance lui aura sourit ! Si un peu de pluie s’était annoncée dans l’après-midi, avant la venue des invités, et peu après notre retour à la cave à la nuit tombée, pas une goutte n’aura perturbé la fête durant son déroulement. DSC_0048 DSC_0115

A moins de quatre cent mètres de la cave, nous sommes déjà dans le terroir du Fichillien. Notre y rencontrons Amanda, qui est une jument de quatre ans. Elle apprend le travail du labour (c’est pourquoi outre l’homme qui se tient derrière le socle, un autre accompagne l’animal et le tient au licol ou avec la longe). Rappelons que depuis quelques années, Christian Vessaz a débuté une conversion en biodynamie du domaine (de mémoire sept hectares sur dix actuellement).Amanda II

DSC_0078 DSC_0067  Amanda A quelques mètres de là, près d’une cabane de bois (la bien nommée « Traminer »), des chaises nous attendaient. Une fois tous installés est apparu une soprano, Tamara Zehnder, qui aura récité trois chants sur un thème pastoral, en phase donc avec notre situation.

DSC_0097

La joie faisait place à l’étonnement provoqué, et nous poursuivions encore un peu notre marche, pour arriver à quelques mètres d’une petite chute d’eau, dans un cadre bucolique et apaisant à souhait.DSC_0178C’est ici que Christian présentera les trois vins du terroir de Fichillien, que nous dégusterons avec d’excellentes vérines réalisées à quelques mètres de là par un cuisinier de la région.DSC_0117L’adresse du restaurant :

Le Käserei (*)

Marco Plaen

Rathausgasse

3850 Morat / Murat

(*) il est situé dans une ancienne fromagerie ou laiterie. Rassurez-vous vous ne mangerez pas sur des bidons de lait, le décor est contemporain.

Je n’ai pris sur le vif que quelques notes fort succinctes sur ces vins. Relevons pour les deux vins blancs une grande finesse associée à un fruité intense et d’une définition et d’un toucher de bouche exceptionnels de franchise et de précision. Le chasselas est un vin de terroir accompli, avec des notes minérales intenses. Au sujet du Traminer de Fichillien, isolé pour la première fois de la cuvée de Traminer existante, il faut savoir que sa vinification a été l’objet de soins étonnants : macération de quelques dix mille baies (égrenées à la main) dans une barrique, pour apporter au vin une supplément d’intensité aromatique et de vinosité. Des arômes intenses muscatés se sont développés, complexifiant le fruité classique de ce cépage. Un grand vin semble être né ! Il apparait toutefois moins dans un registre de vin de terroir que le chasselas, en raison du mode de vinification certainement.DSC_0168

Le troisième vin, la cuvée Élévation, est un assemblage de cépages rouges, associant gamaret, malbec et merlot.
Il s’agit d’un vin du millésime 2010 élevé en fûts de chêne durant trente mois. C’est un vin structuré et puissant, aux notes boisées encore bien présentes mais parfaitement intégrées (pas de sensation d’astringence par exemple). Il fait suite, dans un autre registre toutefois, à la cuvée « Premier » présentée fin 2011 (voir ici). Ici aussi le fruité est complexe, et le vin est élégant : notes de fruits rouges, d’épices. Un vin déjà harmonieux, qui devrait gagner encore en finesse et en élégance dans les mois et années à venir et qui devrait atteindre une garde de dix ans vraisemblablement.DSC_0180 Elevation 2010 terroir de FichillienDSC_0306

vigne flamboyante et cascade dans le VullyMagnifique allégorie d’une vigne en feu pour mieux restituer toute la pureté de ses baies au travers des vins qui en seront réalisés. Gabriel, Pierre-E et moiGabriel Tinguely (Weinlandschweiz), Pierre-Emmanuel Buss (Le Temps) et moi-même. Une soirée étonnante, bienfaisante, et une nouvelle fois des vins remarquables réalisés par Christian Vessaz. Du bonheur !

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Féerie et onirisme viti-vinicoles avec Christian Vessaz pour ses vins du terroir de Fichillien

  1. Ping :Libé food aime : Féerie et onirisme viti-vinicoles avec Christian Vessaz pour ses vins du terroir de Fichillien

  2. Cornalin dit :

    bel article qui m’a mis l’eau, pardon le vin…, à la bouche. RV

  3. Tant mieux, car c’est le but !

    à bientôt, à la maison où dans une cave.
    amitiés,
    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *