Terribles ou Sales, les mioches sont aux fourneaux ! Allo maman bobo !

Je connaissais déjà la tavola « Les Enfants Terribles » à La Chaux-de-Fonds, restaurant où d’ailleurs je ne suis pas retourné depuis quelques années suite à un souper noyé dans l’huile d’olive… A revoir à l’occasion. C’était un enfant terrible Bouddha avant son Eveil ?

Un autre marmouset sévit de façon assez récente dans Les Montagnes neuchâteloises :

« Les Sales Gosses« .

Un bistrot de campagne, sis à La Corbatière, à un petit rien de La Chaux-de-Fonds, direction Neuchâtel, face à la piste de ski -en saison (ici, ce serait un pays de loups météorologiquement parlant, mais il ne faut pas croire tout ce que vous racontent les gens du Bas).

Les Sales Gosses tiennent restaurant, bistrot, chambres d’hôtes et à l’occasion salle de concert. Et pourquoi pas !

Le tout est mâtiné d’un petit rien d’ambiance branchouille pour Bobos en mal de retour à la nature. Chacun se fera son opinion, après tout je me trompe peut-être.

A table, nous avions pourtant fait un bon dîner : plat agréablement copieux -ce n’était pas l’assiette du skieur- et bien fait, goûteux et même chaud (nous avons attendu un peu).

Mais il faut le dire, certains à-côtés laissaient franchement à désirer -en début de service et avec moins de clients en salle qu’un homo sapiens n’a de doigts à la main- : point de papier aux WC et …de serviette pour s’essuyer les mains. Ce qui est d’autant plus stupide et malséant que les Sales Gosses ont invité The Savonnettes à jouer chez eux…

Sur le coup, on a le moutard la moutarde qui vous monte au nez !

Le verre ballon pour le vin, c’est pas …terrible. Quant au gâteau au chocolat -très bon au demeurant- et sa glace vanille, une cuiller et une fourchette ça aurait été plus sympa qu’une cuiller seule (je sais, je fais mon chiard chieur, mais leur lave-vaisselle n’en serait pas mort non plus).

Aux Sales Gosses, la cuisine semble bien tenir la route, mais les à-côtés méritent davantage d’attention !

Les Enfants Terribles

Les Sales Gosses

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Terribles ou Sales, les mioches sont aux fourneaux ! Allo maman bobo !

  1. La bistroquette dit :

    Chers rédacteur et lecteurs,
    Je suis la personne en charge pour les petits détails qui ont clochés lors de votre visite aux Sales Gosses, croyez bien que j’en suis navrée et que je considère cette situation comme exceptionnelle. En outre, nous avons agrémenté notre carte des vins ouverts et j’espère sincèrement que vous aurez plus de plaisir lors d’une éventuelle prochaine visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *