Quelques vins blancs 2011 de la cave Le Petit Château à Môtier

Chasselas tradition 2011 : premier nez de belle intensité, avec des notes florales discrètes, mais surtout fruitées. La bouche est fraîche, plutôt souple, avec un peu de rondeur. De la finesse et une agréable longueur, accompagnée d’un un très léger amer.

Charmont 2011 : avec 18 cultivars différents à la cave du Petit Château, il y a forcément des surprises. Le Charmont en est une, je crois qu’il s’agit d’une vigne louée ou vinifiée pour le compte d’une vigneron, mais pas d’une vigne appartenant en propre à la famille Simonet. Le nez n’était guère expressif, avec une note plutôt florale, mais la bouche faisait montre de davantage de caractère :  de volume moyen, l’attaque était agréablement vive. La finale est un peu souple. A privilégier avec un poisson du lac en sauce.

Pinot blanc 2011 : belle expression olfactive, notes florales et fruitées très agréables et de belle intensité. La bouche est franche, riche et sans lourdeur fine et fraîche, de belle longueur. La finale est accompagnée de notes d’épices douces.

Pinot gris 2011 : Nez fin, sur des notes de fruits frais, exotiques. La bouche a du caractère, de la fraîcheur, de la finesse et une bonne tension. Elle se présente de façon racée, offrant une bonne longueur finale, accompagnée d’une petite note saline. A laisser vieillir un peu quand même, il a du coffre ce pinot gris.

Prestige 2010 : un assemblage de pinot blanc et gris (25 % chacun) avec du chardonnay (pour moitié). Un vin élevé en fûts durant une année, dont un quart de fûts neufs. Joli fruité, sur des notes de raisins croquants, de fruits frais. La bouche offre de la rondeur (de par le bâtonnage des lies, car elle est sèche), on y trouve aussi un peu de fruits blancs (pêche des vignes). Elle est bien construite, avec une longueur agréable. Un vin d’apéritif que je qualifierai de raffiné.

Le Freiburger 2011 : belle robe jaune or à reflets verts. Le nez exprime des notes citronnées, de tisanes, il est de bonne intensité. La bouche est riche, discrètement acidulée. Du volume, et une bonne acidité pour tendre ce vin qui se veut très charmeur. Belle longueur. Ce vin aura été dégusté à la maison contrairement aux autres qui l’auront été à la cave. Dès le millésime 2012, ce vin de Freiburger va être élevé en oeuf de béton. J’espère pouvoir de déguster en cours d’élevage. Voici qui s’annonce des plus intéressants.

Dans le Vully, les coteaux peuvent être abruptes. Sur le cliché du haut, Stéphane le frère de Fabrice travaillait avec le tracteur pour couper les herbes qui avaient beaucoup grandies. La menthe sauvage -tout particulièrement- colonisant le sol à une vitesse surprenante. Dans le cliché du bas, Fabrice m’a montré les vignes de syrah de la cave du Petit Château.

Le lien avec le site Internet de la cave Le Petit Château

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *