Oeil-de-Perdrix 2011 du Château de Praz : mon rosé de l’été

Lors de mon passage à la cave voici quelques semaines, j’avais très apprécié ce rosé (à mon sens il l’est davantage qu’il n’est un « oeil ») à la très robe d’un rouge framboise soutenu et brillant, au nez éclatant de petits fruits rouges frais et mûrs (fraise, groseille, framboise). Quant à la bouche… elle est tout aussi formidable par sa fraîcheur, sa densité, son fruité croquant et acidulé qui confèrent à ce vin un goût de « reviens-y » évident. Ce rosé (de pinot noir) possède en outre une jolie longueur finale.

Vraiment, voici une superbe réussite. J’espère que la vigneronne aura eu la bonne idée d’inscrire ce vin au Grand Prix des Vins Suisses, car à mon humble avis il possède toutes les qualités pour s’y illustrer.

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Oeil-de-Perdrix 2011 du Château de Praz : mon rosé de l’été

  1. arthur dit :

    je ne connaissais pas. Cependant, le nom de ce vin porte à confusion, ce me semble, ne dit on pas d’un vin qu’il a une robe « oeil de perdrix » lorsque celle-ci est rose pâle voir grise ?

    • Laurent dit :

      Bonjour Arthur,

      A l’origine, l’Oeil-de-Perdrix est le nom usuel des vins de rosé de pinot noir dans le canton de Neuchâtel -région qui se reproche régulièrement d’avoir omis de protéger ce nom pour son appellation. De fait, il peut être désormais utilisé en toutes régions de Suisse, et c’est justement le cas ici avec ce vin de la toute proche appellation du Vully.

      Inutile de faire un long discours pour expliquer l’origine du nom de « l’oeil », dont la robe possède un côté saumoné, où légèrement tuilé. Ainsi qu’écrit dans le billet, ce vin a clairement une belle robe rosé et s’appelle pourtant « oeil-de-perdrix ». Donc confusion il peut y avoir, c’est vrai. Mais elle est mineure, et puis, le vin est excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *