Le Païen 2011 de Jacques Disner

En Valais, le Païen c’est le Heida. C’est le vin né du cépage savagnin jaune.
Celui-ci se présente avec un fruité intense -dont entre une note d’écorce de citron, qui tonifie ce vin riche et gras mais sans lourdeur.

Ce païen n’est peut-être pas le plus incisif de ceux qu’il m’a été donné de rencontrer (la fermentation malolactique a été faite partiellement), mais cela n’est somme toute pas fort important, car ce vin est équilibré, franc et  harmonieux. Sa bouche est riche et équilibrée, gourmande et longue, sans manquer de droiture. paien 2011 Jacques Disner

Un vin qui se plait pour lui même à l’apéro, mais qui se révèle encore mieux à table avec un poisson à la crème. Très agréable dès aujourd’hui, il se complexifiera au bénéfice d’une garde de quelques années.

Jacques Disner sera présent demain 13 décembre au Caveau du Rocher à La Chaux-de-Fonds de 17 heures à 23 heures pour présenter ses crus, tous issus du vignoble de Chamoson.

 

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Le Païen 2011 de Jacques Disner

  1. Hervé LALAU dit :

    Salut Laurent,

    On dit Le Heida ou l’Heida? Le H est aspiré ou pas? Le mot est masculin ou féminin?

    Une chose est sûre, celui ou celle que tu décris, j’aurais bien envie de l’aspirer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *