La Mémoire en visite à la Cave La Romaine de Joël Briguet, à Flanthey (VS)

En dehors de récents et somme toute brefs échanges sur un réseau social, c’était là presque tout ce que je connaissais de cette cave de Flanthey, hormis la réputation des vins faite par ses résultats dans des concours nationaux ou régionaux, principalement ceux de la gamme Les Empereurs, et en particulier ceux du vin d’humagne rouge.

La Cave de La Romaine est donc UNE découverte, et toute découverte est bonne à être partagée :

L’homme, Joel Briguet, possède un physique impressionnant : il aurait pu occuper sans souci un poste de pilier dans une équipe de rugby ! En le regardant et l’écoutant parler alors que plusieurs de ses collègues lui posaient des questions sur son travail, je me suis dit « voici le Lino Ventura du vin ». Il semblait presque intimidé d’être entouré de « gloires nationales » venues lui rendre visite. Jeudi après-midi à Martigny, il présentait son vin d’humagne rouge de la Cuvée des Empereurs, millésime 2010. Une humagne impressionnante par sa concentration et son beau fruit mûr, un vin de grande fraîcheur et tout de finesse. Cette cuvée a été élevée en cuve.

L’humagne rouge est pour moi un vin attachant. Bien que considéré comme un vin « de chasse », il est rarement robuste et concentré, et je l’apprécie régulièrement pour sa finesse. Souvent considéré comme un vin « rustique », manquant de couleur et laissant poindre des arômes végétaux, l’humagne rouge ne faisait pas partie des vins les plus vertueux du canton du Valais qui a préféré miser sur le difficile Cornalin pour promouvoir son image de canton viticole. Il s’agissait souvent de vins issus de rendements un peu trop généreux et dont la maturité des baies était insuffisante. Des vignerons l’ont travaillé différemment à la vigne. Le chamosard Jérôme Giroud, en particulier l’aura élévé au statut de vraie spécialité. Il coupait la moitié basse de la grappe pour augmenter la concentration et faciliter la maturité des baies. Cette façon de procéder est aujourd’hui monnaie courante pour ce cépage et les baies sont plus mûres, les vins possèdent davantage de couleur et de concentration. L’humagne rouge de Joël Briguet est un vin solide issu de ce type de culture à la vigne.

Quand on lui pose des questions sur ses vins, l’homme montre son caractère terrien et répond sans ambage : il n’y a pas de secret de fabrication. Le vin se réalise à la vigne. A la cave, il s’agit de travailler pour préserver le fruité.

Il montre ses installations sans presque y attacher d’importance et sans s’y attarder. Il regarde dehors -le temps est magnifique- et l’on sent bien que c’est dans ses vignes qu’il préfèrerait parler de son travail.

Vendredi après-midi, au cours de notre visite à la cave, mon coup de coeur aura été pour le fendant, remarquable de fruité et de fraîcheur, un vin vif et complet. Les autres vins dégustés se sont montrés eux aussi globalement très séduisants. J’aurais bien sûr un mot pour la gamme Les Empereurs, elle possède un style où la concentration n’occulte en rien la fraîcheur et donc la vitalité des vins.

Le cornalin de la gamme des Empereurs . Voici un autre bien bel exemple de la force et de la vitalité des vins de Joël Briguet.

Une première visite qui en appelle une prochaine.

 

Joël & Edith Briguet

Cave La Romaine

Route de Granges 124

1978 Flanthey

www.cavelaromaine.ch

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *