Grand Prix du Vin Suisse : 3000 vins et 600 encaveurs en compétition actuellement !

J’ai évoqué voici quelques jours ici-même le concours national qu’est le Grand Prix du Vin Suisse. Il est à nouveau d’actualité :

Il faudra six jours aux 150 membres du jury du Grand Prix du Vin Suisse pour sélectionner les meilleurs crus du pays parmi les 3000 échantillons présentés ! La 6ème édition de ce concours démarre le 21 juin et dure jusqu’au 27 juin, à Sierre. Organisé par l’association VINEA, en partenariat avec la revue Vinum, le GPVS est la plus importante compétition dédiée aux vins suisses.

Le marché du vin demeure tendu et concurrentiel et ce contexte difficile exige des efforts accrus de communication pour imposer l’image des produits. Les encaveurs helvétiques l’ont bien compris, eux qui participent en grand nombre au Grand Prix du Vin Suisse (GPVS). C’est que les concours – et en particulier le GPVS – contribuent à la notoriété des crus auprès du public. Les distinctions et les médailles sont, en effet, un des critères importants du choix des consommateurs. Ces derniers sont touchés au travers de la large couverture médiatique dont bénéficie cet événement qui en fait aujourd’hui l’une des plus grandes vitrines pour les vins suisses.

Visibilité

De plus, ce concours offre deux possibilités de visibilité aux producteurs. D’une part mi août, les vins médaillés d’or ou d’argent sont connus ainsi que les noms de vins nominés pour gagner un prix dans l’une des douze catégories. Puis le 23 octobre 2012 aura lieu le Gala des Vins Suisses au Kasino Kursaal de Berne, en présence de tout le gotha de la viticulture suisse. Durant cette soirée de remise des prix seront dévoilés les noms des stars du vin suisse (les 3 premiers vins des 12 catégories recevront un trophée) et 3 prix spéciaux seront décernés notamment le prix du Vigneron Suisse de l’année. Très recherchée, cette distinction est attribuée au vigneron ayant réalisé le meilleur résultat d’ensemble sur 600 producteurs participant au concours. Notoriété garantie !

Le tour de Suisse

.des cépages et des régions

Les deux catégories les mieux représentés sont le chasselas (452 échantillons) et le pinot noir (429), ce qui reflète bien la production du pays. Viennent ensuite les cépages blancs purs (près de 600 échantillons), les cépages rouges purs (343), les assemblages rouges (343) et les vins avec sucre résiduel (195).

Afin d’offrir la plus large vitrine à l’imposante diversité des cépages de toutes les régions viticoles ce concours comporte 12 catégories; cette année les mousseux ont fait leur entrée aux concours.

L’ensemble des régions viticoles est représenté avec une participation qui reflète leur surface viticole, les résultats illustreront bien la qualité et la diversité de l’ensemble de la production viticole de notre pays.

Tablettes…pour déguster

Cette année, VINEA a développé un nouveau logiciel de dégustation et renouvelé tout son parc informatique avec des tablettes qui vont améliorer le confort des dégustateurs et leur permettre ainsi de mieux se concentrer sur la dégustation proprement dite.

L’ambition des organisateurs était de faire du GPVS le concours par excellence de la production viticole suisse. La participation de près de 600 d’entre eux, venus de l’ensemble du pays démontre que les producteurs font confiance à ce concours national.

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *