A Fully, bonjour les bulbocodes, adieu le clocher

Alors que les premiers bulbocodes du printemps font leur apparition dans la réserve naturelle des Follatères, à Fully (VS) la tempête a eu raison du « clocher de la châtaigneraie », un vénérable peuplier qui dominait la forêt, visible loin à la ronde. A quelques centaines
de mètres à vol d’oiseau, deux expressions saisissantes du cycle de la nature.
Ils sont arrivés, ils sont là ! Les bulbocodes de printemps commencent à dresser leurs pétales aux Follatères, la réserve naturelle située au coude du Rhône, à l’entrée de la commune de Fully. En les voyant, on pourrait croire de prime abord que le colchique d’automne, qui leur ressemble beaucoup, s’est trompé de saison pour sa floraison. Mais si tous deux appartiennent à la famille des liliacées, le bulbocode est plus rare que son « cousin » le colchique: en Suisse, sa répartition géographique se limite au Valais.
Ces fleurs purpurines trouvent aux Follatères des conditions climatiques si favorables que les toutes premières de l’année éclosent là, et nulle part ailleurs. Bientôt, aux premiers frémissements du printemps, les adonis puis différentes variétés d’orchidées y fleuriront à leur tour. Ces richesses naturelles, comme d’autres réparties sur le territoire fulliérain, font le bonheur non seulement des botanistes, mais de monsieur et madame Tout-le-monde.•Tourisme doux pour tous les goûts :

« Notre commune est résolument orientée vers le tourisme doux, explique Eric Hamon, responsable de l’Office du tourisme, un Breton tombé amoureux de ce coin de pays. Ainsi le visiteur a l’embarras du choix.

Il peut se laisser guider par l’un des accompagnateurs locaux qui lui dispensera ses commentaires avisés, partir seul à l’aventure, laissant le hasard orienter ses pas à flanc de coteau, voire en plaine, ou encore suivre l’itinéraire tracé par les sentiers didactiques sillonnant le vignoble et la châtaigneraie. » Ceux de Fully font la part belle aux mythes et légendes.

•Le géant abattu par la tempête

L’éclosion des premiers bulbocodes cependant ne saurait faire oublier que la châtaigneraie de Fully, la plus vaste des Alpes centrales avec ses 17 hectares, vient de payer un drôle de tribut aux éléments.
Le peuplier d’Italie qui dominait les châtaigniers environnants du haut de ses 32 mètres, n’a pas résisté à la récente tempête. Les vents violents ont eu raison de cet arbre élancé
qu’on remarquait depuis la plaine, et auquel les habitants de Fully avaient donné le nom de « clocher de la châtaigneraie » :
•Renseignements :
Fully Tourisme / Tél. 027 746 20 80 / ot(at)fully.ch / www.fully.ch

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *