• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Visite de la cave Scadenagut chez Peter Wegelin (Malans, étape III)

Visite d’une troisième cave à Malans, la cave « Scadenagut » de Peter Wegelin.

Je conservais un fort bon souvenir des vins de Peter Wegelin que j’avais dégustés à Vinéa il y a de cela quelques années déjà. En particulier un pinot noir fin et dense, élégant.

Des notes de dégustations sur les vins dégustés chez Peter Wegelin faites par Y.Beck, se trouvent en fin d’article. .

Dans sa cave moderne, aux lignes épurées, située sous le non moins très beau château baroque Bothmar :


Peter Wegelin

La cave de Peter Wegelin se fond dans le paysage avec beaucoup d’harmonie. Difficile de se lasser de la beauté des paysages, mais Peter nous invite à visiter les « entrailles » du Scadenagut Weingut :

La cuverie et l’ensemble des installations techniques sont l’une à coté de l’autre. Installées à hauteur des vignes, dans ce qui est un « premier » sous-sol par rapport à l’entrée de la cave pour les clients. Il suffit d’ouvrir la porte garage (en bas à droite de la seconde photo de la cave). L’accès est de plain-pied, ainsi que pour la salle de dégustation qui se trouve au niveau du parking. Fonctionnalité garantie.

Sous la cuverie, le chais à barriques :

Aux alentours, des vignes bien naturellement :


…et des vergers. Le Scadenagut possède une position en légère hauteur par rapport à la commune. Quel coup d’oeil !

Voici en allemand une présentation vidéo de la cave Scadenagut, une véritable cave d’architecte(s).

Lors de sa présentation,  Peter Wegelin nous disait que la proportion de vins blancs dans sa cave était proche de l’inverse de celle du canton. En effet, si le pinot noir représente 80 % de la surface plantée du canton, à la cave Scadenagut, les cépages blancs sont supérieurs aux deux tiers : chardonnay, pinot blanc, gris (vin d’ailleurs retenu pour être membre de la Mémoire Des Vins Suisses), riesling-sylvaner et aussi kerner.

A côté du pinot noir, il y a aussi de la syrah, mais elle est valaisanne (de Fully). Ceci pour l’anecdote (vin d’ailleurs non dégusté).

 

Laurent

Notes de dégustation de Y.Beck :

Wegelin, Pinot Gris 2010

Jaune clair avec des reflets verts. Superbe intensité du nez avec des notes de miel, moka et un peu de suie (assez typique sur ce cépage), bonbons anglais, fruits de la passion. En bouche le vin a de la fraîcheur et du corps. On y retrouve les caractéristiques olfactives et l’acidité soutient d’une façon étonnante l’ensemble des composants. Ce vin a encore besoin de temps pour s’assouplir, mais il est très prometteur. 2012-2018. 93/100

Wegelin, Chardonnay 2009, Malanser

Or clair. Arômes de torréfaction au nez avec toasts, moka et caramel. Les notes typiques du chardonnay (banane et miel) s’imposent doucement mais sûrement. En bouche, le vin est doté d’un fruité étonnant et d’une excellente acidité. La finale est encore un peu dure, néanmoins je pense qu’il sera bientôt prêt à être apprécié. 2011-2014. 88/100

Wegelin, Pinot Noir 2009, Malanser

Rouge rubis avec des reflets toilés. Le nez est fruité et agréable. Caractéristiques très typées « Pinot Noir » avec des arômes de prune, fraise et grenadine. En bouche le vin est harmonieux, fruité, rafraîchissant et juteux. La structure offre un caractère vif et juvénile et les tannins promettent un bon avenir. 2012-2016. 91/100

Wegelin, Pinot Noir 2007, Reserva, Malanser

Rouge rubis de moyenne intensité. Le nez se montre jeune mais déjà très élégant. Bon accord entre le fruit et le bois. Notes de framboise et de noix de coco qui se montrent de façon alternée ! On trouve également de discrètes traces de cassis. En bouche le vin se révèle frais, jeune, fruité et précis. Les tannins se dévoilent tardivement et son bien accompagnés par l’acidité. Ce Pinot Noir montre de la grandeur et de la persistance. Attendre. 2013-2023. 92/100

Wegelin, Pinot Noir 2008, Reserva, Malanser

Rouge rubis intense avec des reflets tuilés. Le nez est jeune et encore un eu réduit. Doucement le fruit arrive à se frayer un chemin et révèle des notes de fraise et de mûre. En bouche le vin est fruité et concentré. On y retrouve également un peu de poivre. Les tannins se développent lentement et la structure assure un bon fond. Un peu de patience est demandée, mais il restera quand même un peu dans l’ombre d’exceptionnel 2007. 2012-2018. 88/100

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *