Le Malakoff, ultime plat de réjouissance pour DSK (*) ?

Voila un lundi qui envoie du lourd à l’approche de l’heure du dîner, d’un point de vue calorique.

A la question « où trouver une adresse -sinon l’adresse- pour manger des Malakoffs », il m’a été répondu : « à Luins, Vinzel où Bursins ». Notre choix s’est porté sur le restaurant de l’Union, à Bursins. Il nous a été chaleureusement recommandé, et, nous n’avons pas été déçus. Vous trouverez ses coordonnées un peu plus bas.

Le Malakoff, c’est quoi ? Une spécialité vaudoise de fromage frit. Croute à l’extérieur donc et fromage fondu en son coeur. Le fromage est posé sur un morceau de pain de mie. Pour la recette, voir le lien à cliquer, juste sous les photos.

Avant :

Pendant :

Après ?

Mais oui, il y a un après. Malgré la richesse calorique, le déséquilibre diététique (pas pire qu’un autre plat de fromage je pense),  je n’écris toujours pas depuis l’au-delà ! Soit, je l’avoue, j’ai aimé !

La recette des Malakoffs, c’est là.

Mais il semblerait que mon Malakoff soit en fait un beignet. A suivre, car j’ai ouï dire que le véritable Malakoff est réalisé à Eysins, et que ce serait un bâton de fromage frit, et non pas un beignet. Je me suis rendu au restaurant de l’Ecusson Vaudois fin février 2013, voir ici.

Quoi boire avec un Malakoff ? Que vous soyez dans une pinte vaudoise ou pas, un pichet de blanc du pays pardi. Un chasselas de La Côte quoi !

(*) DSK : Dietetic Serrial Killer.

Ne manquez pas la suite ! C’est à lire ICI

Laurent

 

Café restaurant L’Union à Bursins

1183 Bursins

Tél : 021 824 12 04

aisé à trouver, c’est quasiment en face de l’Eglise.

Pour ceux qui veulent se faire un avis complet sur la question (beignet vs bâtons), voici l’adresse du bistro ou restaurant à Eysins :

L’Ecusson Vaudois

Grand-Rue 12
1262 Eysins
Tél. 022 361 19 54

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Le Malakoff, ultime plat de réjouissance pour DSK (*) ?

  1. kik's dit :

    rahlala, ça m’a l’air totalement indécent au niveau calorique en effet mais ça semble surtout très bon !!!! je pique la recette et j’essaierai bientôt 😉

  2. David dit :

    Le vrai Malakoff, c’est à Eysins, le bâtonnet de fromage frit, ou à Bournens. À Vinzel, lutins ou Bursins, c’est en fait le Beignet de Vinzel. Mais c’est bon aussi… à petites doses

  3. Dave dit :

    Tout à fait, Laurent.

    • Laurent dit :

      L’Ecusson Vaudois a été visité hier lors d’un dîner familial. Nous avons apprécié ses Malakoffs, accompagnés comme il se doit d’un chasselas de La Côte, millésime 2011, friand a souhait, de Jean-Daniel Heiniger, vigneron à Petit-Eysins.

  4. Nicolier dit :

    J’ai dégusté les malakoffs pour la première fois dans les années 1960 à Eysins et depuis j’ai fait connaître à plusieures personnes cet endroit dont je ne me lasse pas
    pour manger ce succulent beignet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *