Le Domaine Mythopia, à Arbaz

Mythopia est certainement l’une des caves les plus jeunes du Valais, puisqu’elle n’a été créée par Hans-Peter Schmidt qu’il y a trois ans seulement. Avant de se pencher sur les vins pour eux-même, l’intérêt premier de cette cave est sa philosophie culturale : la bio-diversité.

 

 

Si la cave est située à Arbaz, les vignes se trouvent quant à elles à St-Léonard.

Certainement trop curieux de voir la situation de ces vignes, j’ai oublié celle de la cave, et je suis arrivé en retard à mon rendez-vous avec Mr Schmidt, qui entretemps a du s’absenter. Je remercie son employé de m’avoir patiemment attendu, ce qui m’aura permis de déguster les vins (et d’avoir en outre une discussion des plus sympathiques avec lui), soit en bouteille, soit en cours d’élevage et de pouvoir également un peu mieux connaître la cave.

Il y a très peu de vins et de cuvées à la disposition. Un axe de vente vers la restauration semble déjà se dessiner. Pour les amateurs que nous sommes, c’est le moment de se manifester.

Deux fendants, l’un de facture classique (bien aimé le 2008 en cours d’élevage), le millésime antérieur n’avait pas le même charme. Il manquait un peu de nerf à mon goût.

Un autre fendant, élevé en fût de chêne, se présente dans un style légèrement oxydatif. Il est dôté d’une matière mûre (note des zestes d’agrumes).

Si la philosophie de la cave tranche avec la culture de la vigne telle qu’elle est conçue à notre époque de monoculture, le travail à la cave, démontre qu’il n’est pas figé et il propose un vin de fendant pour le moins original dans son élaboration.

La cuvée Schiller, est un rosé d’assemblage de baies de pinot noir et de chasselas, mélangés à la récolte.

Enfin, deux pinot noir. La cuvée « vagabonde », et le haut de gamme : le clos des Martyres (situé à Signese)., qui m’a tout simplement épaté, par sa fraîcheur, son fruit, la qualité de son toucher de bouche, et son équilibre général. Le Clos des Martyres, dégusté au fût, est un vin élevé sans soufre.

Les rendements sont dérisoires, la philosophie du domaine est naturellement intéressante et mériterai à elle seule un article. Je devrais rencontrer Mr Schmidt au cours du printemps. Je vous en vous en dirai davantage après cette rencontre.

 

Pour tout savoir sur la bio-diversité, telle qu’elle est pratiquée à Mythopia, veuillez lire le document ci-joint (format PDF).

 

Quelques photos prises dans le vignoble de St-Léonard, et une dans la cave à Arbaz :

Cela ne transparait peut-être pas à partir des clichés, mais le dénivelé est impressionnant ici.

C’était pourtant écrit sur le fût : SO2 frei…

 

Enfin, le lien avec le site internet (très complet) du Domaine de Mythopia

 

laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Le Domaine Mythopia, à Arbaz

  1. Ping :Propos sur la biodiversité, où le choix raisonnable de l’utopie - Vins Confédérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *