La dégustation affichait presque Completer !

Ce vendredi 01 avril 2011, le Completer, cépage historique bien que rarissime, a été mis à l’honneur à l’occasion de la rencontre annuelle des membres de l’association Mémoire Des Vins Suisses. J’ai eu le privilège de faire partie des personnes invitées à participer à cette dégustation horizontale qui a rassemblé neuf vins sur les douze connus.

Douze vins et seulement deux hectares de vignes ! Mais le Weingut Donatsch est entrain de planter un demi hectare supplémentaire à partir d’une sélection massale de ses vignes. Pas de panique, donc !

Dans cette salle du Schloss Reichenau, l’assistance était « Completer » et même peut-être davantage :

Completer ? Le mot nous viendrait du latin « Complies », un vin que les moines grisons buvaient -en silence- au service du soir.

C’est José Vouillamoz, biologiste, généticien et ampélologue qui a été chargé d’animer cette dégustation et de la commenter. Pour information, il n’est pas ampélographe ainsi que j’ai pu l’écrire dans un article récemment publié à son sujet, car il ne décrit pas la plante, mais ampélologue, car il l’étudie.

José Vouillamoz

L’ensemble des informations qui suivent proviennent des documents que nous a remis José Vouillamoz.

Le Completer est un cépage mentionné à Malans dès 1321 dans un document du chapitre de la cathédrale de Coire (Chur en allemand), la capitale grisonne. En dépit de sa rareté, le Completer possède plusieurs synonymes : Lindauer (Thürgovie), Malanstraube, Zürichersee, Zürirebe.

L’origine génétique du Completer n’a pu être à ce jour obtenue. Par contre, José Vouillamoz a pu démontrer que ce cépage et l’humagne blanche sont les parents du Lafnetscha, autre cépage blanc très rare, cultivé dans le Haut-Valais (à la cave Chanton de Visp par exemple). Le Completer serait donc cultivé en Valais -dans un anonymat total récemment dévoilé-depuis 1627.

 

Les vins ont été servis à l’aveugle, en présence des producteurs bien évidemment. En trois séries de trois vins :

 

1. Le Completer des bords du lac de Zürich, de la Weinbau Schwarzenbach à Meilen : millésime 2007. Robe jaune pâle, nez floral (glycine) et de fruits jaunes (pêche), assez discret à l’ouverture. Toucher de bouche soyeux, légier CO2, le vin est un peu desservi par une température de service que j’ai trouvé un peu trop chaude, de fait une présence alcoolique était assez marquée en bouche). 19 CHF le flacon de 75 cl.

2. Malanser Completer 2008 du Weinhaus Cottinelli, Malans : robe plus pâle. Bouche fraîche, assez tendre, fine. Touche anisée à la rétro-olfaction, fruits jaunes également au nez, ce vin au toucher de bouche également soyeux manque un peu de concentration. Belle finale saline. 18,90 CHf les 50 cl.

3. Malans Completer barrique 2008 , Volg Weinkellerei, Winterthur (ZH), Robe pâle, premier nez discret puis évolution vers du fruit (poire William). Acidité marquée, mais la bouche manque de caractère. 75 cl pour 25 CHF.

4. Malanser Completer 2009, Plantahof Landquart, Robe toujours assez pâle, joli nez fruité, puis notes boisées appuyées (noisette). La bouche parait dissociée par contre, grasse, presque lourde avec des sucres résiduels, chaleur alcoolique finale. 17 CHF les 50 cl

5. Completer 2008 d’Anton Böner-Liechti, Malans. Bouche suave, fruité mûr, puissant, en bouche impression de sucre résiduel. Le toucher de bouche est agréable, mais l’ensemble manque quand même un peu de complexité et de tension. 19 CHF les 50 cl.

6. Completer 2008 Peter & Rosi Hermann, Fläsch. Pour moi le vin le plus faible des trois séries. Fruité discret, acidité faible, structure manquant de corps. Problème de bouteille ? 25 CHF 75 cl

7. Completer Malanserrebe 2009, Famille Donatsch, Malans. Robe jaune d’intensité moyenne, le nez n’est pas exubérant, on perçoit certes du fruit, mais aussi des notes dues à l’élevage. En bouche léger CO2, mais surtout une très belle attaque en bouche. fraîche, dense, belle vinosité. Beaucoup d’équilibre, belle longueur. on monte en gamme ! Je perçois une note amère, que je trouve plutôt noble, proche du quinquina. Bien aimé ce vin ! 37 CHF les 75 cl.

8. Malanser Completer 2006, Thomas Studach, Malans : Belle attaque en bouche, mais le vin montre les limites de son élevage avec des notes de coco, de noisette envahissantes. En bouche le boisé apporte un peu de rondeur, mais l’ensemble manque pour moi de naturel et de fraîcheur. D’ailleurs la finale est également marquée par une impression alcoolique assez marquée et un léger amer. 36 CHF les 75 cl

9. Jeninser Completer 2005 de Gian-Battista Von Tscharner, Schloss Reichenau. Robe jaune plus soutenue. Au nez, belle maturité avec à nouveau des fruits jaunes dominant, mais aussi des herbes sechées.  José Vouillamoz évoquera également la camomille, le coing. En bouche, très belle attaque, l’acidité est bien marquée, parfaitement au coeur de la matière. Je retrouve une nouvelle fois une fine note anisée.  Un vin très fin, équilibré et long, doté d’un beau volume. A aérer avant de le servir. Un très beau vin. 40 CHF les 75 cl.

 

Laurent

ça c’est du couloir !

Il est très joliment habillé de photographies de notre hôte, qui ne manque pas de talents.

A suivre dans les jours prochains : notre visite de la cave Gantenbein à Fläsch.

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à La dégustation affichait presque Completer !

  1. Christian dit :

    Merci pour ces descriptifs détaillés et illustrés, c’est comme si on y était….

  2. Laurent dit :

    Un moment, j’ai pensé appeler cet article :

    « Gian-Battista, dein Completer …chapeau » !

    Christian, j’aimerais t’adresser ici mes remerciements, car tu n’es pas étranger au rapprochement entre « La Mémoire » et moi.

  3. Cornalin dit :

    Bravo pour ce CR. Après avoir goûté une dizaine de completers, te voici devenu quasiment un expert qui a presque fait le tour du sujet, vu le caractère confidentiel du cépage… 😉

    RV

  4. Bueche dit :

    Bonjour,
    Je serais intéressé à aquérir un Completer 2005 de Gian-Battista Von Tscharner ainsi qu’un Completer 2009 Familie Donatsch.
    Pouriez-vous me donner l’adresse des vignerons, le lien ne fonctionne pas.
    Merci et meilleures salutations printanières
    jlbueche

    • Laurent dit :

      voici une adresse mail pour contacter le Schloss Reichenau : vontscharner(at)dtc.ch le site est en construction et le lien ne fonctionne pas. Pour la cave Donatsch, le lien semble fonctionner, je l’ai essayé à l’instant.

      meilleures salutations,
      Laurent

  5. Ping :Une dégustation de neuf millésimes de Completer au Schloss Reichenau - Vins Confédérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *