VDV opus 27 : Le vin médecin de l’amour

Le Vin Médecin de l’Amour ? Mr Smith, l’inspirateur de cette proposition en aura sans aucun doute laissé plus d’un songeur un petit moment. Je fus de ceux-là… C’est que par dessus le marché, chacun cherchera à être original, peu ou prou

Mais diable qu’allait-il chercher là ?  Et moi, comment allais-je « m’en sortir » de cette curieuse proposition ?

Un vin liquoreux, un effervescent ? Où alors… Oui, mais quoi ?

La réponse m’a été inspirée par l’excellent disque Parodies spirituelles & spiritualité en parodies, et par la cuvée Les Damoiselles (millésime 2009) un vin de Chignin Bergeron, un vin de Savoie de Jean-Pierre et Jean-François Quénard

Je ne goûte pas forcément aux « arrangements » musico-vineux, mais ces deux-là devaient se rencontrer je crois.

 

Le vin tout d’abord : c’est un ensemble délicat, comme il se doit, frais, tendre, mais aussi vif. Un vin fruité (petite note d’écorce d’agrume), mais aussi des notes herbacées mûres. En bouche la structure est bien dessinée, dans un style fin et élancé. Jolie longueur pour ces Damoiselles.

 

Et ce disque me direz-vous ? Le choc de l’année ou presque !

Musicalement Les Menus-Plaisirs du Roy dirigés par Jean-Luc Impe sont au diapason de la jeune soprano Céline Scheen, dont la voix est un véritable petit miracle, et où le qualité du chant et du timbre s’harmonisent avec un plaisir de chanter indiscutables. Et quelle diction ! Quant aux textes, ils oscillent entre le religieux et le profane, avec toute l’audace et la liberté que des oeuvres parodiques peuvent inspirer. C’est proprement festif, et l’on s’amuse d’un bout à un autre et de la musique (ah, le rondeau, plage 13, tiré d’un manuscrit anonyme pour viole de gambe), et des chansons. S’il ne fallait en citer qu’une : Belle Philis, en attendant vos noces, mais c’est impossible, aussi, je vous invite aussi à découvrir La Soeur Luce qui clot ce disque amoureux.

Nous plongeons ici dans le Grand Siècle, et il est goûteux de découvrir ou re-découvrir que la liberté du ton qui était employé, et que l’on retrouve dans ces parodies peut se confronter sans grand mal avec le caractère moralisateur de notre époque, et de son cruel manque de goût et de distinction.

Mes remerciements vont tout particulièrement à Jean-Christophe de l’excellent blog Passée des Arts, qui m’a fait découvrir ce disque (et quelques autres) et avec qui j’entretiens une amitié certes virtuelle, mais emplie d’une grande sincèrité et de respect.

Le lien direct vers l’article de Jean-Christophe sur ce disque c’est ici  ! A lire, à écouter mais aussi à voir (tel le tableau du moine entreprenant de Francis Hayman).

 

Le lien avec Musica Ficta , l’éditeur de ce disque c’est ici

Voici aussi la référence complète de ce disque si vous souhaiter l’acquérir :

Parodies spirituelles & spiritualité en parodies

Céline Scheen et Les Menus-Plaisirs du Roy sont dirigés par Jean-Luc Impe

MF 8010

Musica Ficta

 

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *