Travail de Mémoire III : Visite de la Maison Carrée, Auvernier

Poursuite de la rencontre des caves neuchâteloises membres de la MDVS à la proche commune d’Auvernier. Cette fois ci, pas de problème de trajet. Nous sommes cette fois tous parqués au même endroit. De plus, je connais la commune et sais où sont situés les deux caves à visiter. Nous parquons nos véhicules privés dans la cour du Château et nous rendons à pied vers La Maison Carrée de Jean-Jaques (sans c) et Jean-Denis Perrochet.

La Maison Carrée à Auvernier

L’ainé, Jean-Jaques Perrochet, est un peu la mémoire viticole de la commune. Il nous apporte quelques informations sur l’histoire de sa cave, évoque l’architecture de la maison principale, et nous conte quelques anecdotes sur l’évolution du domaine.. Après ce moment de causerie en extérieur, il nous fait visiter la cave de cuvaison des vins rouges.

Causette dans la rue

Il y a du beau monde pour écouter Jean-Jaques Perrochet : Bernard Cavé, Jean-Daniel Schlaepfer, Jean Hutin, Raoul Cruchon, Philippe Gex …et bien d’autres (voir ci-dessous).

causette dans la rue II

cuves à ciel ouverts pour la cuvaison des vins rouges

jolie charpente

on distille aussi à la Maisn Carrée

On distille aussi à la Maison Carrée.
Puis, nous sommes accueillis par son fils Jean-Denis dans la cave de pressurage :

Jean-Denis Perrochet

Pressé de questions par ses interlocuteurs ? Il a du répondant :

pressoir à mains Maison Carrée

La gerle "Maison Carrée"

Les gerles de la Maison Carrée ne font pas de la figuration. Elles sont utilisées chaque année aux vendanges.

Discussion animée, mais de bon ton. Certains sont peut-être sceptiques en regardant les installations qui s’offrent à nous. Jean-Denis Perrochet : « il y a petit côté folklorique à la Maison Carrée, non ? Mais on y tient à notre antique matériel ».

Notre hôte explique comment les raisins sont travaillés sitôt cueillis. On l’interrompt parfois, mais l’homme connait son affaire bien sûr. Il répond du tac au tac à chaque question. Voici le plus bel échange :

« Jean-Denis, tu n’as pas peur que tes blancs s’oxydent en foulant les raisins déjà à la vigne ? .

–  ça peut arriver, et on l’a vu ailleurs que chez nous ! ».

Nous dégustons aussi quelques vins, dont le Neuchâtel blanc (chasselas) élevé sur lies. Joli vin fin, frais et tonique. J’ai eu moins de plaisir avec le pinot noir d’Auvernier 2005, par contre, le pinot noir de Hauterive du même millésime est superbe.

Vers posé près d'un foudre

Auvernier 2005 , pinot noir
lien Internet avec la Maison Carrée

Laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Travail de Mémoire III : Visite de la Maison Carrée, Auvernier

  1. Oppliger Eric dit :

    salut Jean -Denis c’est Eric , tu te souviens ? il y a quelques années….! dis moi, es que vous etes aux vendanges ou bien c’est fini ? et es que je peux venir vous voir une fois..? en attendant , recois mes meilleures salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *