• La 20e fête du Raisin à Féchy se tiendra le 23 septembre 2017

Syrah au fil du Rhône 2010 : quelques impressions

Esprit de syrah es-tu là ?

Tout a commencé à St-Maurice à la maison de la famille de Verolliez. Dès quinze heures, 24 producteurs proposaient leurs vins à la dégustation, sous l’impulsion de quatre mousquetaires valaisans instigateurs de cette manifestation déjà culte et donc très courrue des amateurs (2000 visiteurs ! info du comité d’organisation)

la foule

La grande salle au rez. A 18 heures, il y a foule !

De la syrah bien sûr, mais aussi d’autres cépages rhodaniens : viognier, marsanne et roussane. Il y avait également quelques vins arrivés un peu là par hasard et qui étonnaient voire détonnaient : un vin de grenache de Salquenen, un Gros Rhin (sylvaner ou Johannisberg) élevé en barriques.

 

Morceaux choisis parmi les vins que j’ai le plus apprécié vendredi après-midi :

 

 

A la première table, le son de la réponse a été frappé de façon haute et intelligible, et par neuf fois ! Thierry Constantin, vigneron encaveur au Pont-de-la-Morge (Sion ouest) proposait une verticale de sa syrah Odalisque sur huit millésimes, soit de 2001 à 2008 ! Belle tenue de ce vin dans le temps, avec des millésimes 01 et 02 superbes. Le 03 marqué par son millésime montrait a qui voulait bien le déguster que ce vin était loin d’être issu d’une année mort-née.  Bref, une bien belle verticale. Dommage que Thierry fût absent. Il était retenu ailleurs. Avant de poursuivre plus loin, nous avons dégusté son viognier 09. Belle rectitude, beaucoup de fraîcheur, de tension, pour un vin très fin et distingué (pas de malo), et vraisemblablement sec.

tableau

Le tableau de Thierry Constantin

 

En fait de plus loin, nous nous sommes rendus à la table voisine, et nous y avons dégustés les quatre vins présentés par Benoît Dorsaz, vigneron à Fully. Un viognier très floral et trois syrah (2008, 2007 et 2003). Une syrah Quintessence certes austère dans sa jeunesse, mais un vin d’un très beau potentiel. Vos vignes ? Issues de sélection massale. Benoît a participé à des vendanges chez Rostaing et Grippat (de mémoire), et a ramené le matériel végétal qu’il a ensuite fait greffer par un pépiniériste valaisan (sur un porte greffe 3309, car les vignes de Benoît sont situées sur un sol de gneiss avec une part de calcaire très faible : 05 %).

Pas de souci à la table suivante. Alex Maye (St-Pierre de Clages) présentait plusieurs vins : syrah 2008 et un millésime plus ancien : 1998 (en magnum). Du jus de syrah concentré!

Chez Jean-René Germanier (Vétroz): très belle amigne GC 09, fraîche et tendue, et une Cayas 08 d’un fort bon niveau. Petite déception avec le blanc de mer 09 très marqué par le millésime et hélas, doux. On se rattrape avec le Fendant Balavaud GC 09. Un vin jeune, qui n’est pas encore parfaitement en place, mais tout est là. Patience.

Beaucoup de plaisir à revoir Romain Papilloud. Lui aussi présentait son amigne GC 09, belle fraîcheur sur un corps somme bien gras. Un vin typé. J’ai également dégusté l’amigne Saveurs Noble 2007 vainqueur de sa catégorie « autres cépages blancs purs » au récent Grand Prix du Vin Suisse. Jolie syrah 09, concentrée.

Très belle syrah 09 cuve chez Gilbert Devayes, beaucoup de fraîcheur et de densité. De quoi éclipser la cuvée élevée en fûts de chêne. Les vins de ce vigneron sont en vente chez Vignoble Online

Pas de mauvaise surprise non plus chez Gérald Besse (Martigny) : des vins typés, concentrés mais conservant une trame élégante et fraîche.

Belle surprise au stand d’Henri Cruchon (Echichens), le participant vaudois. Le millésime 09 était particulièrement concentré. Le 08 ne manquait pas non plus de corps.

Chez Marie-Bernard Gillioz, deux vins des mêmes millésimes étaient également bien riches et denses. J’ai bien aimé l’ermitage 09 aussi. Le lien vers les informations pratiques sur cette vigneronne se trouvent sur le site de l’IVV. Mais j’ai déjà parlé plus d’une fois ici de mes visites chez Marie-Bernard, par exemple ici. Voir aussi avec la fonction rechercher.

Marie-Bernard Gillioz-Praz

Marie-Bernard Gillioz

Au stand Provins, Madeleine Gay présentait plusieurs vins, j’en retiendrai surtout une roussane 2007 Mémoire du Temps (cuve) et  une marsanne Maître de Chai 2008 (barrique). Deux forts jolis vins blancs !

Madeleine Gay

Madeleine Gay

 

Jolie syrah 09 cuve chez Frédéric Dumoulin, cave de l’Orpailleur (Uvrier).

Chez Anne-Catherine et Denis Mercier (Sierre), nous dégustons la syrah 08, fraîche et dense. Nous dégustons également un vieux millésime, le 1999, encore bien jeune et droit. Et pourquoi pas un lien vers chez Olif d’une verticale de cornalins de cette cave (au fait, une dégustation organisée par bibi),

Chez André Fontannaz (Vétroz), ma préférence allait sans conteste à son fendant de Vétroz GC. Superbe !

Robert Taramarcaz (Sierre), présentait un vin de syrah, cuvée Réserve, millésime 09. Concentré mais droit car agréablement tendu.

On termine avec des vins de syrah à la cave Cornulus (Savièse), dont un vin du millésime 2000 bien en place.

 

Et les invités français ? Voila quasiment un acte manqué !

Deux styles différents, des vins très intéressants, denses, très plaisants. Des syrahs d’entrée de gamme souvent très concentrées et des vins de Côte-Rotie issus de parcelles, davantage bâtis sur l’élégance et la finesse et sur un belle structure bien sûr. Deux vins de viognier également, fins et absolument pas caricaturaux. Les deux producteurs : Stéphane Otheguy et Patrick et Christophe Bonnefond. Merci de leur visite ici et des moments partagés.

 

Alors content ? Ben, ça syrah pas mal du tout, merci ! Dîtes-moi, vous connaissez beaucoup de salons où les organisateurs déposent régulièrement sur les tables de petites assiettes avec de la viande séchée de la région, de fromage et de pain. Franchement, chapeau !

Roland Puippe

La presse ne recule devant aucun sacrifice ou aucune audace (c’est selon) : cette camerawomen nettoie les verres de lunettes de Roland Puippe durant son interview ! 😉

 

Le festival  de la Syrah au fil du Rhône a son site bien sûr : lasyrah.ch

 

Laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *