• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

Retour à Vétroz et à la fête de la fleur de l’Amigne

Après que le cépage amigne ait été abondamment évoqué sura ce blog au début du mois de juin, j’ai attendu un peu pour livrer quelques impressions de dégustation vécues aux stands des producteurs visités ce six juin lors de la fête de la Fleur de l’Amigne.

Mon passage Place du Four aura été plus court que prévu. Il y avait tant au programme ce jour-là, que je me suis « imposé » une période de repos en allant marcher dans les vignes dans le courant de l’après-mdi.

Je vous livre des impressions de dégustations sommaires, car je n’ai pas pris de notes sur l’instant : entre la pluie, la foule à certains stands et diverses causettes, l’écriture n’était pas chose aisée. Notes livrées avec quelques clichés pour accompagner et essayer de rendre un peu l’ambiance vécue à Vétroz.

la taille en tire-bouchon où à la valaisanne ?

La légende des cépages ? Une idée d’Alexandre Truffer, webmestre de RomanduVin.ch qui avait aboutie à la sortie d’un livre aux Editions A la Carte, dont le site est caché sous ce clic.

Dans l’édition « originale » du livre, l’amigne n’avait pas su décider un écrivain. Si un lecteur se sentait l’envie de re-créer l’histoire ampélographique de ce cépage, qu’il n’hésite pas à m’envoyer son texte. Il pourrait faire l’objet d’un partage ici-même …

 

 

Chez Gladys et Romain Papilloud, Cave du Vieux Moulin : un petit mot d’abord sur le sens de l’accueil car un passage chez les Papilloud, c’est toujours tellement convivial ! Malgré la foule ou la pluie, la bonne humeur et l’hospitalité sont au rendez-vous. Quant à la déco du stand, elle était certainement la plus réussie des stands visités. Bien, mais les vins me direz-vous ? Dans mes préférences je citerai la Petite Arvine 08. Pour une fois elle n’est pas totalement sèche, mais cela ne l’empèche en rien d’être typée et goûteuse. L’amigne GC 08 possédait beaucoup de fraîcheur, le léger sucre résiduel devrait se fondre dans les années à venir. Dans les vins rouges, palme au très joli gamay vieilles vignes et au Cornalin (cuve), un vin qui est une valeur sûre.

quelques terrasses subsistent sur les côteaux de Vétroz

Chez Marc-Henri et Fabienne Cottagnoud, Cave des Tilleuls : les liquoreux sont tout simplement envoutants. C’est véritablement miraculeux de parvenir à de tels résultats quand on songe que dix autres sont également vinifiés et élevés par Fabienne.

des bosquets et des buissons plein le vignoble de Vétroz

Chez Hervé Fontannaz, Cave de la Tine : un bien joli Fendant très fin et une amigne GC très riche, mais en aucun cas dénuée de fraîcheur. Trois abeilles certes pour cette amigne, mais un vin qui restait très digeste.

quand la pluie se met de la partie, tous aux abris

Cave Jean-René Germanier : une fois de plus, le niveau général de cette vaste cave (80 ha vinifiés) est excellent. Les fendants Les Terrasses et Balavaud GC sont remarquables, très bonne petite arvine (sèche), l’amigne GC, sèche également -avec un gramme de sucre résiduel, possède une acidité nette, qui rend ce vin vif et fringant. Je n’ai pas refusé de déguster une nouvelle fois le cornalin Champmarais 2005 (en magnum, ouvert la veille), très fin, concentré et digeste. Un vrai vin de gastronomie. Hélas, pas de pinot noir du Clos du Four à la dégustation. Dommage !

le Clos du Four était absent Place du Four, dommage.

Une photo du Clos du Four, prise à la fin de l’hiver dernier.

Chez Serge Roh, Cave des Ruinettes : Je retiens surtout les jolis vins blancs dégustés : fort beau fendant de Vétroz particulièrement sapide, la petite arvine est typée, sèche, cristaline, une très belle réussite. L’Amigne de Vétroz GC 08 possédait deux abeilles et un bel équilibre, avec peut-être ce jour-là le nez le plus expressif des amignes dégustées. Deux vins rouges également : une syrah concentrée, assez marquée par le bois aujourd’hui, et un cornalin dense et frais.

Laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *