• Les Caves Ouvertes du Valais 2017

La Petite Arvine, un grand cépage présenté par Benoît Dorsaz

Alors que l’on se penche de plus en plus sur des cépages « nouveaux », de caractère, et à haut potentiel qualitatif, évoquons ici la petite arvine, cépage autochtone valaisan qui intéresse quelques producteurs hors de Suisse (Angelo Gaja, Frédéric Chapoutier par exemple).

Benoît Dorsaz, vigneron-encaveur à Fully, avait écrit voici quelques années le texte ci-dessous où il présente les forces et les faiblesses de la Petite Arvine (PA). Texte qu’un internaute m’avait transmis à l’époque. Séquence « partage d’informations ».

« Les rendements doivent être limités sévèrement : de 600 à 800 gr au m2, pour permettre au cépage de faire apprécier ses qualités et offrir au vin une belle matière première.

Les « moins » : les ceps même âgés restent fins et fragiles. Les pousses cassent facilement. Les zones trop exposées au vent ne lui conviennent pas. La PA a tendance au dessèchement de la rafle, à la pourriture lorsqu’il y a excès de vigueur, et à la coulure selon les sélections. Elle craint le stress hydrique.
Enfin, la PA fait très mauvais ménage avec les herbicides résiduaires.

Les « plus » : la PA est dotée d’une acidité naturelle élevée, d’une grande fraîcheur et d’un superbe équilibre. La PA est, comme d’autres, un cépage « malléable » en cuverie : cuve ou barrique, avec ou sans FML, élevage sur lie ou non, selon le style recherché. Autre qualité : sa capacité à la surmaturation n’empêche nullement à la PA de conserver son équilibre naturel.
Une Petite Arvine « réussie » sera vive, élégante, fine, complexe.
Son profil aromatique va de la rhubarbe, des fruits exotiques, aux agrumes, à la glycine.
En finale, on perçoit généralement une touche saline quasi unique, telle une signature en quelque sorte ».

Nombre d’amateurs préfèrent un élevage en cuve privilégiant le fruité naturel du cépage, son expression au plus proche du terroir à un élevage en barrique. La question de la capacité de garde du cépage  est souvent mise de côté. A nouveau, nombre de producteurs et d’amateurs, dont je fais partie, ont une préférence marquée pour la dégustation de vins de la PA sur son fruité primaire (pendant les cinq à sept premières années).

D’autres éléments de sa « fiche technique » :

La Petite Arvine est un cépage originaire du Valais, probablement de la région de Martigny-Fully.
Bourgeonnement : duveteux blanc verdâtre. Jeunes feuilles jaunâtres à dessous faiblement duveteux .
Feuille : grande, entière ou trilobée, bullée, un peu gaufrée au point pétiolaire,
Grappe : moyenne, ailée, cylindrique, compacte. Baie petite, sphérique ou discoïde, vert jaune, pulpe juteuse.
Maturité : cépage de troisième époque, nécessitant donc un emplacement privilégié pour parvenir à parfaite maturité.

En préambule de cet article, j’écrivais que la PA intéressait des viticulteurs étrangers. Il me semble juste de dire que cet intérêt est dans une droite logique de celui que les professionnels valaisans avaient initié eux-même en « redécouvrant » en quelque sorte la PA. Aujourd’hui, ce cépage, est planté sur 120 ha dans le vieux pays. Il y a dix ans seulement, cette surface était de seulement 65 ha. Nombre de bons à très bons producteurs possèdent de jeunes vignes. Entre expérience humaine (savoir faire) et vieillissement du matériel végétal à venir, l’avenir semble radieux pour la PA. Pour nos papilles aussi.

Le lien vers le site de Benoît Dorsaz

Laurent

Une grappe de petite arvine en photo : (merci Iris)

une grappe de petite arvine

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *