Gérald Besse, l’alpiniste des vignes (II, les vins rouges)

Place aux vins rouges désormais (visite de la cave le six juin 2009). A l’instar de ses fendants, Gérald Besse réalise un travail sur les terroirs avec ses vins rouges. En particulier avec le cépage gamay, décliné en trois cuvées.

Le gamay de Bovernier 2008 : Du fruit à revendre au nez. C’est frais et réjouissant. La bouche est fine, légèrement acidulée, de bonne longueur. Samedi, un amer assez prononcé accompagnait la finale. Casse de mise en bouteille ? Un vin certes léger, mais très agréable néanmoins.

Le gamay Champortay 2008 :  Un bien beau nez aussi, dans un registre où la maturité est davantage prononcée : ronces, mûres, épices. La bouche est dense, fine, soyeuse, de belle longueur, fraîche et équilibrée. Une bien belle matière à offrir aux papilles ! J’aime beaucoup.

Le gamay du domaine St-Théodule 2008 :  le « grand » terroir de Martigny ? Une fierté pour Gérald Besse, qui bichonne ce domaine qu’il a pu acquérir aux caves Orsat, alors que celles-ci étaient en grande difficulté. J’ai trouvé le nez légèrement réduit (la bouteille est ouverte devant nous), peu expressif donc. La bouche est structurée, avec un supplément de finesse dans le toucher par rapport à la cuvée précédente. De beaux tannins mûrs, bien enrobés. On monte dans la gamme !

 

Dôle de Champortay 2008 :  une dôle, c’est une grande majorité de pinot noir et de gamay, C’est le cas ici puisque ces deux cépages représentent 85 % de l’assemblage (le pinot noir en proportion plus importante que le gamay). Dans les 15% restant, ancelotta, gamaret et diolinoir.  Une dôle fringante, richement fruitée, offrant à nouveau de beaux tanins ronds, et une jolie finesse. Belle fraîcheur en bouche où je retrouve une sensation légèrement acidulée.

 

Pinot Noir Calvaire 2008 :  un pinot noir issu de deux zones (Champortay et Calvaire, largement majoritaire). Nez fin, mûr, mais pas très expressif à nouveaux (bouteille ouverte quelques minutes à l’avance), j’aime beaucoup la structure et la fraîcheur de ce vin bien mûr (mais pas surmûri).

Pinot noir Les Serpentines 2006 : Les Serpentines, étant la gamme de vins de Gérald Besse élevés en fûts de chêne. Notes florales expressives au nez, dont la pivoine, la bouche offre des tanins fins et soyeux, sur une belle structure. Le boisé est très discret, seule la longueur me paraissait moyenne samedi.

 

Syrah Les Comballes 2008 (cuve) : c’est frais et mûr au nez, en bouche c’est à nouveau fin, bien structuré, légèrement épicé. Les tanins sont fins et serrés, et l’acidité du vin lui confère une belle verticalité. Jolie longueur.

Syrah 2007 Les Serpentines : robe opaque, nez fin sur des notes hebacées mûres. A nouveau de la finesse, de la fraîcheur s’associent à une belle structure et un équilibre en bouche des plus  agréables. Belle longueur. Une syrah pleine d’élégance.

 

Cornalin 2007 St-Théodule : Gérald Besse a arraché le pinot noir de ce domaine, parce qu’il trouvait que la zone ne se prêtait pas à ce cépage (terres alluvionnaires et granitiques, situées en bas du vignoble, soit à une altitude de 500 m). Nez fin et distingué (épices, violette, cerise noire). La bouche est riche, grasse, les tanins sont très fins, serrés mais dèjà bien enrobés (aucune dureté). Au très beau toucher de bouche, s’ajoute une finale longue, fraîche, équilibrée. Un cornalin tout de puissance maîtrisée et de charme.

 

Laurent

 

Le lien avec l’article sur les vins blancs de Gérald Besse dégustés le 06 juin, c’est là

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *