• La 20e fête du Raisin à Féchy se tiendra le 23 septembre 2017

Valais : le pays où le vin et le ballon rond sont bénis

Dieu m’est témoin : le football, je m’en fiche comme d’une guigne. Et pourtant voila une histoire typiquement valaisanne …

A Sion, la Coupe n’est jamais pleine.

 

Le Valais, pays viticole cher à mon coeur (et à ma cave), s’est encore illustré ce soir. Mais c’est par l’intermédiaire du Football Club de Sion qu’il fait la « une » ici ce soir.

Pensez-vous, cela dépasse l’entendement et les lois de la probabilité.

Pour bien comprendre, à Sion, une année footbalistique nécessite un minimum de trois entraineurs pour venir à bout du championnat. Bien entendu, le chaos au cours de celui-ci est quasi permanent, avec des coups de gueule mémorables du Président Constantin (un architecte, qui je l’espère, bâtit avec davantage de conviction et de talent ses ouvrages et maisons, que ses équipes de ballon rond).

Et pourtant, si une finale de la Coupe de Suisse se présente, ce club la gagne immanquablement. Si au cours de la partie, les joueurs sédunois sont menés 2-0, et bien, ils gagnent quand même (victoire finale 3-2 en ce mercredi 20 mai).

Onze finales soit onze victoires. No comment !

La Baraka ? Le feu sacré ? Le pinard consacré ?

Comment font-ils ? Nul ne le sait.

C’est l’histoire de onze pieds nickelés qui jouent au foot (laborieusement) tout au long de l’année et qui se re-trouvent lors des ultimes nonantes minutes pour sauver leur saison. Soit, il y a onze gus qui portent des cornes, soit, il y a un mystère et un miracle !

Onze victoires en Coupe en à peine plus de trente ans. A la treizième, amis valaisans, remplacerez-vous  les étoiles des dizains par des coupes sur le drapeau cantonal ?

Sans transition aucune, je me rappelle la chanson « le zizi » de Pierre Perret : « y a le zizi de l’abbé, qui au moment de l’Ascension fait la genuflexion ».

Nous sommes en Valais, et l’Pierrot nous parle du zizi de l’abbé, pas de l’Abbet, nuance ! Et pourtant, s’il le connaissait cet artiste, je suis sûr qu’il lui composerait un ptit couplet pas piqué des hanetons.

Et à propos de lAscension, voici qu’arrivent trois jours de journées portes ouvertes dans 120 caves valaisannnes. Ca aussi, ça peut être miraculeux. Ne vous privez pas de vous y rendre ! 

Voir sur le site de l’interprofession valaisanne (de la vigne et du vin) pour connaître la liste des caves participantes.

Trop gentil, je vous communique l’URL du site. C’est ici Bonnes visites.

 

Laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *