L’urbanisme horloger sera t-il inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco ?

Voilà une candidature qui avait fait sourire dans la région (et bien plus loin) lorsqu’elle avait été évoquée à ses débuts :

Inscrire au sein du Patrimoine mondial de l’Unesco les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, au titre de la valeur de leur patrimoine urbanistique horloger.

Pourquoi un classement à l’Unesco de l’urbanisme horloger ? La réponse est à lire sur le site même de la candidature des deux villes des Montagnes neuchâteloises : Le Locle et La Chaux-de-Fonds, exemples exceptionnels de symbiose entre industrie et urbanisme, ont été bâties au XIXe siècle par et pour l’horlogerie. 

Aujourd’hui toujours, l’horlogerie reste le secteur poids lourd de l’industrie régionale, vecteur d’emplois bien sûr, mais aussi en offrant une véritable reconnaissance mondiale grâce à l’ingéniosité jamais démentie des hommes et des femmes oeuvrant dans les ateliers des manufactures horlogères de ces deux villes.

Souhaitons que cette candidature aboutisse, en enfonçant avec elle toutes les critiques émises (dont une crainte de la hausse des impôts pour réaliser le dossier, jusqu’aux travaux d’embellissement des deux villes pour parvenir à présenter un dossier solide aux instances de l’UNESCO.

tour espacité et grande fontaine

La grande fontaine et la tour Espacité.

 

La Tchaux ? Une ville curieuse, où vivent 38.000 habitants à 1000 m d’altitude minimum, au cœur d’un plan urbanistique carré, réalisé suite à un terrible incendie qui l’avait ravagé à la fin du 18eme siècle. Louis Chevrolet, natif de la ville et créateur de la marque automobile à son nom n’aura peut-être pas été surpris en Amérique de retrouver des villes, certes bien plus grandes, bâties à l’identique.

Un dessin en damier, avec des angles à l’équerre et des droites à n’en plus finir !


L’Icomos (Conseil International des Monuments et des Sites), l’organe consultatif de l’Unesco, a pourtant confirmé tout récemment la valeur universelle exceptionnelle de l’urbanisme horloger des deux villes du Jura neuchâtelois. Il recommande que le site soit inscrit au Patrimoine mondial.

Cette recommandation par l’Icomos en vue d’un classement Unesco était attendue avec fébrilité dans les Montagnes. A ce jour, l’Unesco a toujours pris en compte un avis favorable de cette organisation non gouvernementale.

Désormais, les artisans de ce dossier dorment mieux. Mais leur sommeil sera certainement meilleur suite à la réponse définitive (favorable) qui sera donnée en cette fin juin à Séville, lors de la 33eme session du Comité du Patrimoine mondial. Réponse qui sera donnée ce vendredi ou demain samedi, selon l’ordre du jour et l’avancée des travaux des membres de cette séance.

Pour l’heure (comment pourrait-il en être autrement ici), les deux villes se sont refait une beauté : les travaux publics ont travaillé d’arrache-pied pour terminer les multiples travaux en cours. C’est que l’on entend bien fêter l’événement, autant le faire sur des places refaites à neuf !

 

Vision floue ? Allez, je vous passe …les jumelles 

Puis dîtes 33, comme l’Unesco qui se réunie actuellement à Séville pour faire ses choix.

Sans tousser bien sûr.

Le rond point « carré »

L’avenue Léopold Robert, à La Chaux-de-Fonds.

Depuis la tour Espacité : la Maison-Blanche de Le Corbusier, sur les hauteurs de la ville.

La villa Schwob, où Villa Turque, de Le Corbusier toujours (à droite du cadran) propriété de la la société horlogère Ebel se trouve au coeur de la ville. Je vous la montrerai à partir d’images moins lointaines prochanement.

Quant au « Corbu », l’inscription de son oeuvre au patrimoine mondial devrait attendre encore très certainement. Le dossier présenté par plusieurs pays semble manquer actuellement de cohésion.

 

Laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *