La Charte Grain Noble ConfidenCiel

Je vous en parle ici, et certainement pas sous le sceau du secret, ni sous celui de la confidence : voici la Charte Grain Noble ConfidenCiel, la charte valaisanne des vins liquoreux (enfin, pour une partie d’entre eux).

Alors que l’Europe entière croyait encore dur comme fer que la Suisse ne produisait toujours que du chocolat et du vin à fondue, le Valais, un petit canton peuplé d’irréductibles vignerons, se décidait à créer une charte pour ses vins liquoreux. C’est que l’on se rendait bien compte la qualité était là. Il fallait asseoir définitivement l’envie de bien faire, pour la transformer en terme d’excellence.

Avant les conclusions des dégustations du GJE ou de la RVF, et d’autres organes de presse, voici le

véritable texte fédérateur de l’ambition trouvée du vin helvète. 😉

 

Suite à l’émission « Passe-moi les jumelles » intitulée « Le vin des Poètes« , je me suis rendu compte que je n’avais pas encore mis en lien sur ce blog la charte valaisanne des vins liquoreux. Réparons cette injustice !

 

La charte a très légèrement évolué avec les années. Voyez vous même :

 

Au commencement, Confidentiel prenait un t.

C’était un vin rare, aussi, l’idée d’en faire un vin « Confidentiel » relevait d’une certaine logique.

Désormais (depuis 2002), c’est devenu la charte GN ConfidenCiel.

Afin de rappeler que Dame Nature décide, et que le vigneron fait avec ce qu’elle donne.

Le mot terroir fait son apparition, ainsi que celui du canton, le Valais.

 

Contrairement à certaines habitudes valaisannes, le nombre de cépages a été restreint (voir la charte).

 

 

Ne voyez là aucun « podium ». Sans quoi, j’aurais glissé une photo d’une bouteille de Petite Arvine dans ce trio, et peut-être bien aussi une autre de Johannisberg. Il faut relever avant tout, que ce soit en monocépage ou en vin d’assemblage, que les cépages autorisés ont été sélectionnés, et que d’autres ont été frappés d’un interdit définitif.

 

 

Voici donc en intégralité, la Charte, telle que ses pères et mères (*) l’ont décidé :

 

 

La Charte Grain Noble ConfidenCiel

Pour promouvoir et défendre les vins blancs doux naturels du Valais
« Grain Noble », les producteurs s’engagent à

1.
Sélectionner les vignes des meilleurs coteaux de la première zone ;


2.
Ne  prendre en considération que des vignes de plus de quinze ans et plus ;


3.
Limiter leur choix aux seuls cépages :
Arvine, Ermitage, Johannisberg, Malvoisie, et Amigne ;


4.
Limiter l’usage aux seuls vins vinifiés à partir de raisins surmaturés sur souches ;


5.
Renoncer à toute forme d’enrichissement des raisins ou des moûts ;


6.
Sélectionner uniquement des moùts ayant atteints un minimum de 130° Oechslé ;


7.
Respecter un élevage en barriques ou en foudres sur une période
de douze mois au moins ;


8.
Renoncer au label, les années climatiquement défavorables à l’élaboration de «Grain Noble » ;
9.
Produire un vin surmaturé toutes les années favorables ;


10.
Défendre l’esprit de la Charte
qui repose sur l’éthique et la confiance ;

pour tout savoir sur la Charte, poursuivez sur son site 

les producteurs signataires (au nombre de trente), et plus encore…

Laurent

(*) : Stéphane Gay, Marie-Thérèse Chappaz (y aurait-il encore quelqu’un ?)

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à La Charte Grain Noble ConfidenCiel

  1. Ping :Domaine du Mont-d’Or, verticale de surmaturés du 15 octobre 2012 (II) : mes notes de dégustation - Vins Confédérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *