Pour un ordre de présentation des vins…

…au cours d’une dégustation.

 

Voici un premier texte concernant l’ordre de service des vins, au cours d’une dégustation. La semaine prochaine, il sera suivi d’un autre cherchant à proposer un « angle d’approche dans la dégustation des vins du Valais » ou « vins de terroir versus vins de cépage ».

 

 

Pourquoi le Valais ? Parce que cette région propose un nombre de cépages en plantation certainement unique en regard de la taille de son vignoble :  cinquante cépages rouges et blancs pour 5300 ha de vignes. il faut donc savoir « trier » pour donner un sens logique à une dégustation. L’exemple peut donc se transposer vers d’autres régions.

Tout se discute : ce n’est pas un « arrêté », mais plutôt une base de travail, de recherche. Alors, évoquons nos expériences personnelles s’il vous plait.

 

Lors des deux Rencontres Avec les Vins Suisses et Valaisans (voir les CR de la RAVVS sur le blog d‘Olif), je proposais de déguster les vins dans ce sens.

Je n’ai rien inventé. C’est Dominique Fornage que j’étais allé rencontrer, qui me l’avait proposé, et je dois l’avouer, cette présentation me convient bien :

1. les vins rouges,
2. les vins blancs,
3. les vins liquoreux.

Dans chaque série, la présentation des vins suivait un ordre allant dans un degré de puissance crescendo. Pour chaque cépage, cette règle sera respectée également. En présence de vins d’âge identique (voire lors d’une horizontale) ou très proches. Un vin issu d’un millésime plus ancien débutera la dégustation.

 

Une proposition de présentation des cépages :

 

Vins rouges :

Gamay
Gamaret
Dôle (gamay + pinot noir)
Pinot noir
Humagne rouge
Cornalin
Syrah

 

Les vins blancs :

Chasselas
Muscat
Pinot blanc
Pinot gris
Humagne blanc
Johannisberg
Viognier
Amigne
Petite arvine
Ermitage (marsanne)

 

 

Les vins liquoreux :

Avec le même respect de l’ordre des cépages blancs vinifiés en sec.
Personnellement, je terminerai bien avec un vin plus vieux, après avoir interrompu la dégustation un moment. Ce moment, serait un débriefing immédiat en quelque sorte, pour connaître les impressions de chacun.

 

 

Des cas particuliers :

Les assemblages de cépages. A placer en fonction des cépages entrant dans la composition du vin. Glisser un assemblage de PA et Ermitage avant une humagne blanche est préjudiciable pour le second vin.

Les cépages aromatiques : savoir les alterner afin de ne pas  saturer avant de revenir à un cépage « plus neutre ».

Les vins élevés en barriques.

 

Dans les deux couleurs, vous aurez remarqué que j’ai opté pour un nombre restreint de cépages. J’ai choisi les cépages les plus fréquents. Dans le cas de cépages plus rares (durize, rèze, lafnetscha, himbertscha, gwäss, …). Je proposerai de les déguster dans une « session » qui leur est dévolue, si l’on a pu en réunir plusieurs flacons (pour trouver ces vins blancs, voir chez Weine Chanton, par exemple). Pourquoi ne pas les incorporer dans une dégustation spécifique ? Sinon les associer à d’autres cépages, après les avoir goûtés bien évidemment, pour les placer de la façon la plus idéale possible.

 

Voici une proposition. J’attends vos réactions et vos propositions. Merci.

 

Laurent

Share This:

A propos Laurent Probst

Mon blog sur les vins suisses, librement et avec plaisir (ce qui n'exclut pas quelques accès d'humeur). Mais pas que du vin, de la cuisine, des photos, des hors sujets parfois aussi. Bienvenue ...en Suisse ! En mai 2014 j'ai créé une société individuelle : Laurent Probst - Vin & Communication avec laquelle je propose des prestations payantes aux caves de Suisse romande : visites de caves, réalisation et publication de communiqués de presse, travaux d'écriture et de relecture de sites Internet, gestion et animation de pages professionnelles sur les réseaux sociaux, travaux photographiques, traduction FR/DE en partenariat avec un journaliste alémanique, vente d'espaces publicitaires, vente de vin. Je suis membre de la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vins (FIJEV), depuis 2011. Laurent Probst
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *